Talisman serait dans la mire de la société espagnole Repsol

Bloomberg News a affirmé mercredi, citant des sources... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Bloomberg News a affirmé mercredi, citant des sources familières avec le dossier, que Repsol étudiait la possibilité de déposer une offre pour Talisman, actuellement en pleine restructuration.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lauren Krugel
La Presse Canadienne
Calgary

Talisman Energy (T.TLM) a annoncé mercredi avoir été approchée par Repsol au sujet d'éventuelles transactions, mais il reste à voir si le géant espagnol de l'énergie serait intéressé à acquérir la société de Calgary dans sa totalité ou non.

Talisman, qui fait régulièrement l'objet de spéculations quant à une prise de contrôle, a fait cette annonce à la suite de la suspension des transactions sur son titre à la Bourse de Toronto.

Plus tard en journée, une fois reprises les transactions, les actions Talisman affichaient une hausse de 1,17 $, à 11,74 $.

Bloomberg News a affirmé mercredi, citant des sources familières avec le dossier, que Repsol étudiait la possibilité de déposer une offre pour Talisman, actuellement en pleine restructuration.

«Talisman reconnaît avoir été approchée par Repsol relativement à diverses transactions», a indiqué l'entreprise dans un communiqué diffusé à la demande de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières.

«Rien n'assure qu'une transaction fera l'objet d'une entente. D'ici à ce qu'il soit approprié de faire une déclaration publique sur toute éventuelle transaction, Talisman n'a pas l'intention de faire d'autre commentaire à ce sujet», a ajouté la société.

Talisman Energy est un producteur canadien d'énergie pendant longtemps connu en raison de sa présence à l'étranger. Le cours de ses actions, mercredi, lui donne une valeur d'environ 12,3 milliards $, ce qui en fait un joueur de taille du secteur canadien de l'énergie, mais pas le plus important.

Sous la gouverne de son président et chef de la direction Hal Kvisle, en poste depuis près de deux ans, Talisman a réduit la taille de son portefeuille international. Maintenant, la société met essentiellement l'accent sur ses activités en Amérique ainsi qu'en Asie.

M. Kvisle a déjà indiqué que son objectif premier n'était pas de vendre l'entreprise, mais qu'il serait ouvert à une telle idée si la bonne offre lui était soumise.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer