Cameco renonce à produire de l'uranium pour 2018

Le chef de la direction de Cameco (T.CCO), Tim Gitzel, affirme... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SASKATOON

Le chef de la direction de Cameco (T.CCO), Tim Gitzel, affirme qu'il n'est plus logique pour l'entreprise de maintenir son objectif de production à 36 millions de livres d'uranium par année d'ici 2018.

La société minière est toujours d'accord avec les perspectives à long terme de l'industrie, mais les perspectives à court et moyen termes sont trop imprécises pour que Cameco maintienne sa cible, a indiqué lundi M. Gitzel.

Cameco a dit s'attendre à produire entre 23,8 millions et 24,3 millions de livres d'uranium en 2014.

Cameco a annoncé vendredi avoir enregistré un bénéfice net de 64 millions de dollars, ou 16 cents par action, au quatrième trimestre, en hausse comparativement à celui de 41 millions de dollars, ou 10 cents par action, de la même période il y a un an.

Les revenus de l'entreprise se sont élevés à 977 millions de dollars au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre, contre 846 millions de dollars un an auparavant.

Le bénéfice net ajusté a été de 150 millions de dollars, ou 38 cents par action, en baisse par rapport à celui de 233 millions de dollars, ou 59 cents par action, du quatrième trimestre de 2012.

À la Bourse de Toronto, lundi, les actions de Cameco ont clôturé à 22,71 $, en baisse de 72 cents, ou 3,1 pour cent, par rapport à leur précédent cours de fermeture.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer