Portrait: Nicole Desnoyers, ingénieure de procédés

Nicole Desnoyers est ingénieure de procédés chez Beaulieu... (Photo Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Nicole Desnoyers est ingénieure de procédés chez Beaulieu Canada.

Photo Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Haspeck

Collaboration spéciale

La Presse

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

J'ai choisi l'ingénierie parce je voulais une formation qui me permettrait de travailler dans des domaines variés. Je ne pensais pas travailler dans le domaine textile, car il en est peu question à l'université.

En quoi consiste votre travail?

J'améliore des procédés de fabrication pour les optimiser, améliorer la qualité des produits et réduire les coûts. Je m'occupe aussi de la gestion environnementale et énergétique de nos installations.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai un diplôme collégial en Sciences de la nature et un bac en génie chimique de l'Université de Sherbrooke obtenu en 2003.

Quel a été votre cheminement professionnel?

Dès la fin de mes études, j'ai été embauchée chez Beaulieu Canada comme coordonnatrice en environnement. Mon mandat premier était d'implanter la norme ISO 14 001 qui est la norme de gestion environnementale dans les installations. Quand le système a été bien établi, je suis devenue ingénieure de procédés en 2013.

Décrivez une journée typique de travail.

Le matin, je consulte les rapports de production de la veille pour voir quels ont été les plus gros problèmes dans nos procédés de fabrication. Au besoin, je fais une tournée des équipements à problèmes. Selon les projets, je participe à des comités pour élaborer un plan d'action ou avancer des études.

Quel est votre plus grand défi?

Le plus grand défi est de réussir à faire avancer les projets lorsqu'on est au stade d'installation. Par exemple, notre centre de distribution est en processus de déménagement à l'usine et cela accapare beaucoup de ressources que je suis obligée de partager. Il m'est difficile dans cette situation de mener mes projets à terme.

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

J'aime avoir la possibilité de travailler dans plusieurs domaines, que ce soit les procédés, l'optimisation de notre consommation d'énergie, ou de toucher à des éléments concernant l'environnement ou la santé et sécurité. C'est stimulant.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

La majorité des gens mélange l'ingénieur chimiste et le chimiste. Ils pensent que je travaille dans un laboratoire avec des éprouvettes. Je dois citer des exemples concrets pour que les gens comprennent surtout lorsque je dis que je travaille dans une usine de tapis.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

Il faut avoir une bonne capacité d'analyse, être polyvalente et aimer travailler au sein d'une équipe multidisciplinaire.

En chiffres

Perspectives d'emploi (2013-2017): favorables

Taux de chômage (2012): faible

Demande de main-d'oeuvre (2012-2017): modérée

Revenu annuel d'emploi (2010): 78 000$

Source: Emploi-Québec-Information sur le marché du travail




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer