Benoît Archambault et Félix Morin, des patrons pas comme les autres

Benoît Archambault et Félix Morin ont fondé Succès... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

Benoît Archambault et Félix Morin ont fondé Succès Scolaire à l'âge de 23 ans.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Emilie Laperrière

Collaboration spéciale

La Presse

Créatifs, motivants, passionnés: certains patrons ont l'étoffe des grands. La Presse a lancé un appel à tous pour découvrir des dirigeants allumés et appréciés.

Benoît Archambault et Félix Morin sont à la tête de l'entreprise Succès Scolaire, vouée à la réussite des élèves du primaire au collégial, depuis 2006. Les deux acolytes ont uni leurs forces - et partagé les responsabilités - et dirigent maintenant 15 employés à temps plein et 400 tuteurs.

«On apprend au fur et à mesure que l'entreprise grandit, explique Félix Morin. Nous sommes ouverts aux critiques et aux suggestions de nos employés. L'atmosphère de notre bureau est propice au travail, mais aussi au partage.» Ce dernier note que leur espace à aire ouverte encourage la proximité et permet de communiquer facilement.

Intérêts reconnus

«Chaque personne a ses passions, et c'est important de les valoriser. Une employée fait par exemple de l'art et on a accroché une de ses toiles au bureau», dit Benoît Archambault. Les intérêts de chacun peuvent aussi être mis à profit dans le travail, comme c'est le cas de cet autre collègue qui a fait des études en scénarisation et qui rédige maintenant le blogue de l'entreprise.

Écoute et collaboration

Comme dans plusieurs boîtes, un nouvel employé est évalué après trois mois de travail chez Succès Scolaire. Ce qui est plus particulier ici, c'est que les patrons subissent aussi une évaluation de la part du nouveau venu. «Toutes les deux semaines, on fait également un tour de table avec l'équipe pour savoir comment ça se passe au travail et sur le plan personnel», ajoute Benoît Archambault.

Selon le président et le vice-président, être à l'écoute fait réellement une différence. Ils ont notamment déjà pris une marche d'une heure avec un employé qui avait un problème personnel!

Au quotidien, les bons coups et les commentaires positifs sont partagés. Ceux-ci ne sont pas seulement soulignés par les patrons, mais bien par l'ensemble de l'équipe.

Les deux trentenaires croient que montrer l'exemple est le meilleur moyen de motiver les troupes. Ils sont aussi flexibles sur les heures de travail et organisent régulièrement des activités sociales et des événements pour renforcer l'esprit d'équipe. La bière du vendredi est inscrite à l'agenda toutes les semaines et les membres de l'équipe mangent ensemble. «Mener un projet comme le nôtre avec notre équipe est valorisant, estime Félix Morin. Nous sommes utiles au quotidien.»

Paroles d'employée

«Jeunes et ouverts d'esprit, Benoît et Félix s'efforcent de nous engager au maximum dans les activités de l'entreprise. Ils sont toujours prêts à accueillir nos commentaires et suggestions. De plus, ils sont à l'écoute de nos besoins et démontrent une grande flexibilité. Nos efforts et notre collaboration sont toujours récompensés par leur renforcement positif et leurs remerciements. Les journées de travail sont agréables, car il y a de la place pour rigoler un peu et partager de bonnes anecdotes. 

«Pas étonnant que plusieurs d'entre nous faisons partie de l'équipe depuis plus de trois ans. Nous sommes prêts à rester chez Succès Scolaire aussi longtemps que possible!»

- Gabrielle Doré, coordonnatrice

L'avis d'un expert

«La passion se ressent immédiatement chez Benoît Archambault et Félix Morin. Il y a une belle énergie au travail, une énergie intense, mais pas maladive. Le plaisir est au rendez-vous.

«Il faut trois fois plus d'émotion positive que négative pour être heureux au travail. Même s'ils oeuvrent dans un domaine difficile, avec des enfants en difficulté, les employés sont heureux puisqu'ils ont du renforcement. Ils sont aussi écoutés et ils ont un modèle à suivre.

«Benoît et Félix répondent aux trois besoins psychologiques: l'autonomie, la compétence et l'affiliation sociale. Les employés sont libres, leurs avis sont pris en compte et on leur fait confiance. Les deux patrons reconnaissent aussi leurs compétences et mettent à profit les forces de chacun. Enfin, ils se connaissent bien. L'équipe est soudée, discute et fait des activités. Ces trois caractéristiques augmentent la motivation et le plaisir au travail.» - Jacques Forest, psychologue, CRHA, professeur au département d'organisation et ressources humaines, ESG-UQAM




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer