Exclusif

Mackage et Soia & Kyo vendues à des Américains

Des créations de la collection automne-hiver 2015-2016 de... (Photo Nathan Denette, archives La Presse canadienne)

Agrandir

Des créations de la collection automne-hiver 2015-2016 de Mackage présentées durant la semaine de la mode à Toronto, en mars 2015

Photo Nathan Denette, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux marques québécoises réputées dans le milieu de la mode, Mackage et Soia & Kyo, ont été vendues à des intérêts américains et coréens. Leurs collections haut de gamme de manteaux, portées par des vedette d'Hollywood, sont notamment vendues chez Holt Renfrew, Saks Fifth Avenue, Bloomingdales et Harrods, à Londres.

Les médias ont rapporté que la copine du... (Photo Mark Blinch, archives Reuters) - image 1.0

Agrandir

Les médias ont rapporté que la copine du prince Harry, Meghan Markle, portait un manteau Mackage bourgogne lors de la cérémonie d'ouverture des Invictus Games à Toronto, à la fin de septembre.

Photo Mark Blinch, archives Reuters

L'entreprise de la rue Chabanel Groupe APP, qui se cache derrière les marques Mackage et Soia & Kyo, appartient désormais majoritairement à InterLuxe, la « plateforme mode » du fonds d'investissement privé new-yorkais Lee Equity Partners, a appris La Presse.

La transaction, totalement passée inaperçue, est survenue l'hiver dernier, selon The Sage Group, une banque américaine spécialisée dans la vente au détail ayant servi d'intermédiaire. La vente est également mentionnée sur le site d'Investissement Canada, qui l'a approuvée.

Le montant de la transaction n'a pu être obtenu. Il n'a pas été possible non plus de savoir pourquoi la famille Elfassy, qui a mis ces deux marques au monde, avait décidé de vendre.

CONTINUITÉ

L'entreprise n'a pas souhaité nous accorder d'entrevue, mais a confirmé le changement d'actionnaires et précisé que « les fondateurs du Groupe APP continuent de gérer l'entreprise à partir du siège social mondial basé à Montréal ».

L'actionnaire majoritaire d'APP est une société à numéro appartenant à InterLuxe, à SK Holdings (de Corée) et à Régimes PP Amériques (un fonds appartenant à des régimes de retraite d'employés de la Société de transport de Montréal). Les deux principaux actionnaires minoritaires sont Elfaco Holdings (famille Elfassy) et Elisa Dahan (cofondatrice de Mackage).

Le conseil d'administration est désormais contrôlé par des Américains et des Coréens, comme en témoigne la liste des administrateurs disponible dans le Registraire des entreprises du Québec. La famille Elfassy a conservé 3 des 10 sièges.

MEGHAN MARKLE EN MACKAGE

Lancée en 1999, la marque Mackage se spécialise dans la fabrication de manteaux pour femmes, hommes et enfants vendus entre 600 et 1600 $ pièce. Ses collections incluent aussi des pantalons et jupes de cuir, des sacs en cuir, des tuques et des foulards.

Sa réputation à l'extérieur du Canada n'est plus à faire : les médias ont rapporté que la copine du prince Harry, Meghan Markle, portait un manteau Mackage bourgogne lors de la cérémonie d'ouverture des Invictus Games à Toronto, à la fin de septembre. Plusieurs autres vedettes, dont Madonna, Kylie Jenner et Gwyneth Paltrow, ont été photographiées avec des créations de la marque montréalaise. 

On retrouve des boutiques Mackage au Carrefour Laval, à Toronto, à Vancouver, à Boston et à New York. De plus, les collections sont vendues « dans 20 pays sur 3 continents », peut-on lire sur son site web.

LA PETITE SOEUR SOIA & KYO

La marque Soia & Kyo, considérée comme la petite soeur de Mackage, est un peu moins luxueuse, mais tout aussi contemporaine. Ses manteaux les moins chers sont offerts à 325 $. Certains modèles de laine avec fourrure peuvent aller jusqu'à 775 $. Son réseau de distribution est vaste.

Son site web énumère environ 90 points de vente dans un rayon de 300 kilomètres autour de Montréal, dont Bestseller, Taylor, SAIL, Sportium, Simons, La Baie et Atmosphère. Plusieurs vedettes, dont Emma Stone et Sandra Bullock, ont porté du Soia & Kyo. 

L'an dernier, le Daily Mail, en Grande-Bretagne, a écrit un texte sur le fait que Taylor Swift avait été vue avec trois manteaux Soia & Kyo différents en quelques semaines. 

INTERLUXE POUR LA CROISSANCE

En 2014, Lee Equity Partners et trois vétérans de l'industrie de la mode ont lancé InterLuxe, une plateforme d'investissement qui s'intéresse aux entreprises « à fort potentiel dans le secteur de la mode et aux marques de luxe pour les soutenir [et] accélérer leur croissance », précisait le communiqué de presse de l'époque.

InterLuxe possède aussi les marques Jason Wu et A.L.C. de la designer Andrea Lieberman.

- Avec la collaboration d'André Dubuc, La Presse




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer