L'emploi et le chômage sont restés stables en avril

L'Alberta a perdu plus de 20 000 emplois... (PHOTO TODD KOROL, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

L'Alberta a perdu plus de 20 000 emplois en avril en raison de la baisse de prix du pétrole.

PHOTO TODD KOROL, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

L'économie canadienne a perdu 2100 emplois en avril, conséquence d'un léger recul du travail à temps plein, mais le taux de chômage est resté stable à 7,1 %, a annoncé vendredi l'institut de la statistique.

Ces chiffres sont moins bons que ce que prévoyaient les économistes qui tablaient sur la création de 5000 emplois, après les 41 000 créés en mars.

Cette baisse de l'emploi est attribuable au recul dans le secteur des biens, notamment dans les manufactures, les ressources naturelles, l'agriculture et la construction.

Le secteur des services a permis de compenser en partie le recul, grâce à une forte progression dans le commerce de gros et au détail et dans l'hôtellerie et la restauration.

En avril, le Canada a perdu 2400 emplois à temps plein, compensés en partie par une légère progression de l'emploi à temps partiel. L'emploi a peu varié pour les principaux groupes démographiques.

Frappée par le ralentissement de l'industrie pétrolière et actuellement aux prises avec d'immenses feux de forêt, la province de l'Alberta a subi les plus grandes pertes d'emplois (-20 800) en avril, mais le taux de chômage n'a augmenté que de 0,1 point à 7,2 % en raison d'une forte diminution de la population active.

À l'inverse, la palme de la création d'emplois parmi les provinces est revenue à la Colombie-Britannique, avec 13 000 postes créés, ce qui a fait chuter le taux de chômage de 0,7 point à 5,8 %, le plus bas au pays.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer