• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Économie > 
  • Canada 
  • > Plaines LeBreton: le propriétaire des Sénateurs choisi devant le groupe Laliberté/Desmarais 

Plaines LeBreton: le propriétaire des Sénateurs choisi devant le groupe Laliberté/Desmarais

Les hommes d'affaires montréalais Guy Laliberté et André Desmarais ne seront... (Photo Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Photo Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(OTTAWA) Les hommes d'affaires montréalais Guy Laliberté et André Desmarais ne seront vraisemblablement pas au coeur du développement des plaines LeBreton au centre-ville d'Ottawa. L'autre consortium en lice, celui du propriétaire des Sénateurs d'Ottawa Eugene Melnyk, a été choisi cet après-midi par la Commission de la capitale nationale (CCN) pour négocier une entente avec la CCN afin de développer les plaintes LeBreton au centre-ville d'Ottawa.

Le projet du groupe de M. Melnyk inclut notamment la construction d'un nouvel amphithéâtre pour les Sénateurs d'Ottawa, qui jouent en banlieue à Kanata depuis leurs débuts dans la LNH.

Le consortium mené notamment par M. Laliberté et M. Desmarais proposait aussi la construction d'un nouvel amphithéâtre de la LNH sur les plaines LeBreton, mais Devcore Canderel DLS (qui comprend M. Laliberté, M. Desmarais, les firmes Devcore et Canderel et des gens d'affaires d'Ottawa) n'avaient pas l'assurance que les Sénateurs - propriété de M. Melnyk - viendraient s'y établir. Au cours du processus de sélection, M. Melnyk avait été très clair sur le fait qu'il ne déménagera pas son équipe de hockey dans ce nouvel amphithéâtre au centre-ville si son groupe ne remportait pas l'appel d'offres de la CCN, propriétaire des plaines LeBreton. 

La CCN a suivi cet après-midi la recommandation de son comité d'évaluation indépendant, qui a souligné la qualité des deux propositions mais qui a donné une note plus élevée à la proposition du groupe d'Eugene Melnyk (RendezVous LeBreton). Le vote du CA de la CCN a été unanime.

La CCN doit maintenant négocier avec une entente finale avec RendezVous LeBreton, le consortium mené par Eugene Melnyk. La ministre du Patrimoine canadien Mélanie Joly doit ensuite approuver le choix final de la CCN cet automne, pour que le consortium retenu soit annoncé officiellement au début de 2017. Dans le meilleur des scénarios, les Sénateurs d'Ottawa déménageraient dans un nouvel amphithéâtre en 2020-21. 

La proposition de RendezVous LeBreton (le groupe d'Eugene Melnyk et de la firme Trinity) comprend notamment : 

- un amphithéâtre de calibre de la LNH et une salle de spectacle de 18 000 sièges;

- un amphithéâtre extérieur pouvant accueillir 28 000 personnes;

- un établissement sportif multifonctionnel;

- des patinoires à usage communautaire (Sensplex);

- un emplacement pour une nouvelle bibliothèque municipale;

- une maison pour les membres des Forces canadiennes et leurs familles;

- des installations multimédias;

- un nouveau domicile pour le marathon;

- une marche nocturne multimédia en forêt (en collaboration avec la firme montréalaise Moment Factory); 

- cinq quartiers distincts et des espaces commerciaux;

- 4400 unités d'habitation; 

- des espaces publics et des parcs (plus de 50% du site sera consacré aux espaces du domaine public et aux activités).




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer