Le huard touche un sommet pour 2016

Le dollar canadien a grimpé lundi à son plus haut niveau depuis le début de... (PHOTO PC)

Agrandir

PHOTO PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Le dollar canadien a grimpé lundi à son plus haut niveau depuis le début de l'année, soutenu par la hausse du cours du pétrole brut et par celle du lingot d'or.

Le huard, qui enregistrait ainsi une deuxième séance consécutive de gains, a clôturé à 77,53 cents US, en hausse de 0,62 cent US. La devise a clôturé au-dessus de ce niveau pour la dernière fois le 15 octobre 2015, à 77,84 cents US.

«C'est un assez gros gain pour le dollar canadien», a estimé Roland Chalupka, chef des investissements chez Fiduciary Trust Canada.

«L'or et le pétrole sont en hausse pour la journée et c'est généralement une bonne chose pour les investisseurs internationaux qui s'intéressent au Canada.»

Le prix du baril de pétrole brut a pour sa part pris 64 cents US pour terminer la journée à 40,36 $ US - son plus haut niveau en trois semaines. L'or noir a probablement été encouragé par la tenue, ce week-end, d'une rencontre des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Les membres du cartel se rencontreront le 17 avril au Qatar, confiants de conclure une entente au sujet d'un éventuel gel de la production pétrolière, ce qui pourrait soutenir les prix de l'or noir. Ceux-ci étaient de plus de 100 $ US au début de l'été 2014.

Les investisseurs se sont aussi réfugiés dans le secteur aurifère, encouragés par les plus récentes données économiques en provenance de la Chine, la deuxième plus grande économie du monde.

La Chine a indiqué que son inflation s'était établie à 2,3 pour cent en mars, un taux inchangé par rapport à février. La faiblesse de ce chiffre laisse croire à certains observateurs que la Chine pourrait intervenir avec davantage de mesures de relance économique pour empêcher sa croissance de ralentir davantage.

Ailleurs à la Bourse des matières premières de New York, le prix du lingot d'or a grimpé de 14,20 $ US à 1258 $ US l'once, tandis que celui du cuivre est resté inchangé à 2,09 $ US la livre.

Sur les marchés boursiers, les principaux indices ont affiché des hausses pendant la plus grande partie de la journée de lundi, mais ont commencé à perdre des plumes vers la fin de la séance.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a clôturé en hausse de 26,03 points à 13 422,76 points, après s'être emparé vendredi de 130 points.

Le secteur aurifère du parquet torontois a gagné lundi 5,19 pour cent, tandis que celui des métaux et minerais diversifiés a pris 3,62 pour cent, et celui de l'énergie, 0,1 pour cent. Les pertes les plus importantes ont été observées dans le secteur de la santé, lequel a cédé 1,92 pour cent.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a perdu 20,55 points à 17 556,41 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 5,61 points à 2041,99 points et que l'indice composé du Nasdaq a retraité de 17,29 points à 4833,40 points.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer