L'ancien patron de Volkswagen démissionne de la société d'actions de contrôle

Martin Winterkorn... (Photo Michael Sohn, archives AP)

Agrandir

Martin Winterkorn

Photo Michael Sohn, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
BERLIN

Quelques semaines après sa démission dans la foulée du scandale des moteurs truqués, l'ancien patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, démissionne de son poste de président de la société de portefeuille qui contrôle techniquement une majorité du constructeur automobile.

La compagnie Porsche Automobil Holding SE, par laquelle les familles Piech et Porsche détiennent plus de 50 pour cent des actions de Volkswagen, a affirmé dans un bref communiqué qu'elle avait conclu «une entente avec le Prof. Dr Martin Winterkorn pour qu'il quitte ses fonctions comme membre et président de Porsche SE d'ici le 31 octobre».

Il sera remplacé comme chef de la direction le 1er novembre par le nouveau président du conseil de supervision de Volkswagen, Hans Dieter Poetsch.

Le départ de M. Winterkorn était attendu, depuis qu'il a démissionné de la direction du constructeur automobile allemand, quelques jours après qu'il eut été révélé que la compagnie avait truqué ses moteurs diesel pour contourner les tests antipollution.

Le 23 septembre, M. Winterkorn a démissionné comme chef de la direction de Volkswagen, affirmant vouloir protéger les intérêts de la compagnie, bien qu'il ne reconnaissait pas avoir lui-même mal agi. L'ancien chef de la direction de Porsche, Matthias Mueller, l'a remplacé.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer