RNC Média « n'est pas à vendre »

Mario Cecchini est le nouveau PDG de RNC... (Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse)

Agrandir

Mario Cecchini est le nouveau PDG de RNC Média. Auparavant, M. Cecchini était président de Corus Média.

Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse

Avec Mario Cecchini comme nouveau PDG, RNC Média n'est « définitivement pas à vendre ».

L'automne dernier, RNC Média, le propriétaire de Radio X à Québec et du 91,9 Sport à Montréal, avait embauché une banque pour évaluer ses options d'avenir. Mais le mandat de RBC Groupe Financier a pris fin. Et avec l'embauche de Mario Cecchini à la tête de RNC Média, l'entreprise n'est « définitivement pas à vendre », fait valoir son actionnaire de contrôle Pierre Brosseau.

« RNC n'a pas été à vendre comme tel et ne l'est certainement pas aujourd'hui », dit Pierre Brosseau en entrevue à La Presse. « La nomination de Mario montre clairement nos intentions de rester dans le marché, poursuit-il. On a effectivement examiné quelques possibilités de partenaires et autres au cours des derniers mois. On n'a jamais eu de pourparlers sérieux en vue de vendre avec qui que ce soit. »

« Il y a des gens qui nous avaient approchés sous différentes formes et on a décidé d'explorer ces possibilités-là. Il s'est avéré qu'il n'y avait rien là-dedans qui nous intéressait assez pour qu'on continue. On a décidé depuis quelques mois de reprendre nos activités », dit Pierre Brosseau, copropriétaire de RNC Média.

Les deux propriétaires de l'entreprise, Pierre Brosseau et Jean-Yves Gourd, sont âgés de plus de 70 ans et disent n'avoir « aucune raison de cesser d'être actifs » dans les affaires.

Pierre Brosseau se « réjouit » d'avoir pu embaucher Mario Cecchini, 51 ans, un habitué des postes de direction à la radio et dans les médias, qui était président de Corus Média jusqu'au mois dernier. M. Cecchini remplace Raynald Brière, qui dirigeait RNC Média (Radio-Nord Communications) depuis 2004 et qui restera chez RNC Média à titre de vice-président exécutif du conseil d'administration.

Un retour de Jeff Fillion ?

S'il n'écarte aucun scénario d'acquisition, Mario Cecchini misera au départ sur la croissance interne de chacune des stations de radio et de télé. L'objectif du plan stratégique de trois ans ? « Faire vivre chaque marque à son potentiel », dit Mario Cecchini. « Le 91,9 Sport à Montréal n'en est qu'à sa première année en ondes, dit-il. [...] CKAC Sports, c'était rentable. Je n'ai aucun doute [qu'une station radio sportive] sera une opération rentable dans un délai très raisonnable [...] Il y a aussi un gros potentiel à Québec avec la marque iconique CHOI FM. Mon mandat est de faire grandir [l'entreprise] immédiatement et pour plusieurs années. »

À Québec, Radio X est passé depuis 2014 du premier au troisième rang dans les sondages radio. « L'objectif est de revenir numéro un. J'ai hâte de rencontrer les équipes », dit Mario Cecchini, qui explique la baisse de la popularité de CHOI FM par la « conjoncture de départs et d'arrivées à d'autres stations. Ça se rebâtit. » Jeff Filion, congédié récemment par Bell pour ses propos à l'égard de la famille d'Alexandre Taillefer, pourrait-il être réembauché à CHOI FM ? Mario Cecchini, qui entrera en fonction le 22 août, n'a pas voulu commenter hier les questions de personnel.

RNC Média possède 16 stations de radio (Radio X, Planète, deux stations affiliées à Rythme FM), soit une station à Montréal (91,9 Sport), une à Québec (Radio X) et les autres dans les régions du Québec. RNC Média possède aussi cinq chaînes locales de télé en Outaouais et en Abitibi-Témiscamingue affiliées à TVA, Radio-Canada et V.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer