Un nouveau creux historique pour BlackBerry

L'embellie qu'entrevoyait BlackBerry avec son audacieux appareil Passport lancé... (PHOTO BRENDAN MCDERMID, REUTERS)

Agrandir

PHOTO BRENDAN MCDERMID, REUTERS

L'embellie qu'entrevoyait BlackBerry avec son audacieux appareil Passport lancé en septembre dernier n'aura été qu'un mirage.

Selon les statistiques dévoilées cette semaine par le cabinet IDC, les parts de marché de l'ancien fleuron canadien des télécommunications ont atteint un creux historique de 0,4 % en 2014, avec 5,8 millions de téléphones vendus.

En 2013, BlackBerry avait vendu 19,2 millions d'unités, soit 1,9 % du marché.

L'entreprise voit sa part de marché fondre depuis 2009, alors qu'elle avait atteint un sommet de 20,7 %.

Google et Apple, avec leurs systèmes Android et iOS, ont pratiquement occupé tout le marché l'an dernier, avec des parts respectives de 81,5 % et 14,8 %.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer