IBM mise sur ses activités prioritaires

Le groupe informatique américain IBM (IBM) s'est fixé jeudi... (Photo RICK WILKING, archives Reuters)

Agrandir

Photo RICK WILKING, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le groupe informatique américain IBM (IBM) s'est fixé jeudi l'objectif d'atteindre 40 milliards de dollars de chiffre d'affaires d'ici 2018 avec ses activités jugées les plus porteuses, à savoir l'informatique dématérialisée (cloud), l'analyse de données, le mobile et la sécurité.

Ces créneaux prioritaires devraient représenter environ 40% de son activité totale à cette date, contre 27% l'an dernier où leur chiffre d'affaires avait atteint 25 milliards de dollars, selon des documents publiés lors d'une journée de présentation aux investisseurs.

Afin de soutenir cette croissance, le groupe a l'intention cette année de déplacer 4 milliards de dollars de dépenses et d'investissements vers ces activités stratégiques, a-t-il précisé.

«Nous voulons de la croissance là où nous voyons de la valeur», a affirmé aux analystes le directeur financier, Martin Schroeter.

IBM a déjà cédé une série d'activités ces dernières années (comme ses PC, ses serveurs d'entrée de gamme ou ses usines de semi-conducteurs) pour se recentrer sur des créneaux aux marges plus élevées, notamment dans les services.

Cela n'avait pas empêché son bénéfice net de plonger de 27% à 12 milliards de dollars l'an dernier, plombé notamment par de lourdes charges de cession.

Le chiffre d'affaires avait pour sa part reculé de 6% à 92,8 milliards, et le quatrième trimestre 2014 avait représenté son onzième trimestre consécutif de baisse.

Comme beaucoup d'autres multinationales américaines, IBM avait aussi invoqué des mouvements défavorables des devises sur les marchés des changes, et notamment un renforcement du dollar face à la plupart des autres grandes monnaies, qui réduit les résultats des branches étrangères quand ils sont convertis en dollars dans les comptes de la maison mère.

Le groupe a prévenu jeudi que les changes défavorables devraient encore amputer de plus de 6% son chiffre d'affaires sur l'ensemble de cette année. C'est un peu plus pessimiste que les 5% à 6% évoqués le mois dernier. Au premier trimestre, l'impact pourrait même atteindre plus de 7%, a précisé IBM.

Il a en revanche confirmé son objectif d'un bénéfice par action annuel hors exceptionnels compris entre 15,75 et 16,50 dollars.

À la Bourse de New York, l'action IBM progressait de 0,17% à 163,09 dollars vers 10h15.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer