Valeant prête à offrir 60 milliards pour Allergan

«Pour être clair, Valeant est prête à améliorer... (Photo Damian Dovarganes, archives AP)

Agrandir

«Pour être clair, Valeant est prête à améliorer son offre et générer une valeur, à vous les actionnaires [d'Allergan], d'au moins 200 $ US par action», écrit lundi le président et chef de la direction de la firme québécoise, Michael Pearson.

Photo Damian Dovarganes, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne
Montréal

Valeant (T.VRX) se dit prête à «améliorer» son offre pour Allergan (AGN), ce qui permettrait aux actionnaires du fabricant du Botox d'empocher «au moins» 200 $ US par action en plus de faire grimper la valeur de la transaction à plus de 60 milliards de dollars US.

Dans une lettre publiée lundi, la société établie à Laval ne fournit toutefois pas de détails sur la combinaison qu'elle offrirait aux actionnaires d'Allergan, suggérant que l'augmentation serait due à une hausse de la valeur de son titre.

Valeant offrait 72 $ US en espèces et 0,83 action de Valeant pour chaque action d'Allergan - soit 179 $ US à la clôture des marchés vendredi dernier - ce que le conseil d'administration de cette dernière a déjà rejeté.

«Pour être clair, Valeant est prête à améliorer son offre et générer une valeur, à vous les actionnaires [d'Allergan], d'au moins 200 $ US par action», écrit le président et chef de la direction de la firme québécoise, Michael Pearson.

Selon lui, c'est la progression du titre de Valeant qui sera en mesure de créer de la valeur pour les actionnaires d'Allergan.

«Aucun autre acquéreur potentiel d'Allergan peut réaliser les synergies fiscales et opérationnelles que nous proposons, ajoute M. Pearson. Aucun autre acheteur potentiel d'Allergan n'est en mesure de procurer la valeur que nous offrons.»

De plus, sans l'offre de Valeant, le titre du fabricant du Botox n'aurait jamais enregistré une progression aussi marquée au cours de la dernière année, écrit son patron. Vendredi dernier, l'action d'Allergan a terminé la séance à 184,21 $ US.

«Les actions d'Allergan s'échangeaient à 110 $ US au début de l'année et à 117 $ US avant le dépôt de notre offre, fait-il valoir. Il est inimaginable de penser que l'action d'Allergan aurait atteint ce niveau sans l'arrivée de notre proposition.»

Dans la lettre, Valeant affirme également que son action s'échange actuellement à un prix «artificiellement bas» et accuse la direction l'entreprise établie à Irving, en Californie, «d'attaques sans fondement» en plus de mettre de l'avant des «procédures frivoles».

La semaine dernière, M. Pearson avait laissé entendre qu'il envisageait d'améliorer son offre hostile sur Allergan.

Le conseil d'administration d'Allergan a rapidement répliqué en accusant Valeant de chercher à «distraire» les investisseurs alors que la société dévoilait des résultats «exceptionnels» au troisième trimestre.

«La lettre de Valeant n'indique pas [clairement] le prix et n'indique pas les détails de la proposition», fait notamment valoir le conseil d'Allergan.

Si Valeant devait bonifier son offre, elle serait évaluée et une réponse lui serait rendue, ajoute-t-il.

Selon certains analystes financiers, la proposition de Valeant visant à offrir 200 $ US par action d'Allergan sera vraisemblablement insuffisante.

Dans une note de recherche, David Maris, de BMO Marché des capitaux, souligne que l'offre de Valeant semble s'appuyer sur une augmentation anticipée de son action.

«Compte tenu des rumeurs à l'effet que Valeant et Pershing planifiaient de bonifier leur offre de 15 $ par action, cette nouvelle proposition n'est ni surprenante, ni convaincante», écrit-il.

De son côté, Shibani Malhotra, de Sterne Agee, dit douter que les investisseurs d'Allergan soient intéressés par l'offre de Valeant puisque le fabricant du Botox a notamment été en mesure de faire progresser ses profits.

Pour la période de trois mois terminée le 30 septembre, Allergan a engrangé un bénéfice net de 312,5 millions de dollars US, ou 1,03 $ US par action, en hausse par rapport à 300,8 millions de dollars US, ou 1 $ US par action, à la même période l'an dernier.

Ses revenus se sont établis à 1,82 milliard de dollars US, ce qui a dépassé la prévision des analystes sondés par Thomson Reuters, qui s'attendaient à 1,78 milliard de dollars US.

Valeant s'est associée au plus grand actionnaire d'Allergan, l'investisseur militant Bill Ackman et sa firme d'investissement Pershing Square Capital Management, pour lancer une offre non sollicitée.

L'annonce de Valeant survient à la veille d'une audience devant un tribunal californien. En citant des irrégularités dans les transactions sur ses titres, Allergan tentera d'empêcher son plus important actionnaire, Pershing Square, de voter lors de l'assemblée spéciale des actionnaires prévue le 18 décembre.

M. Ackman a notamment l'intention d'y livrer un plaidoyer visant à remplacer la majorité des membres du conseil d'administration d'Allergan.

Lundi, à la Bourse de Toronto, le titre de Valeant a terminé la séance à 146,84 $, en hausse de 1,63 $. Du côté de New York, l'action d'Allergan a cédé 1,88 $ US, à 182,33 $ US.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer