Les ventes au détail ont diminué en août au Canada

Les ventes au détail ont diminué dans six... (Photo Martin Tremblay, archives La Presse)

Agrandir

Les ventes au détail ont diminué dans six provinces en août. Les ventes plus faibles en Ontario et, dans une moindre mesure, en Alberta étaient à l'origine de la majeure partie de la baisse.

Photo Martin Tremblay, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Les ventes au détail ont fléchi pour un deuxième mois consécutif en août pour s'établir à 42,4 milliards de dollars, en recul de 0,3 %, une performance qui s'explique en grande partie par la baisse des prix de l'essence.

Plusieurs économistes sondés par Thomson Reuters s'attendaient à ce que les ventes au détail demeurent stables.

«Les consommateurs canadiens semblent prendre une pause après avoir beaucoup dépensé au cours du deuxième trimestre», a observé l'économiste principal Benjamin Reitzes, de BMO Marchés des capitaux, dans une note d'analyse.

«En dépit du ralentissement constaté en juillet et en août, on devrait constater une augmentation des ventes pour le trimestre en cours», précise-t-il.

Statistique Canada a souligné mercredi que les ventes avaient diminué dans sept des onze sous-secteurs, lesquels représentent 76 % des ventes du commerce de détail. En excluant les ventes de véhicules automobiles et pièces d'automobiles, les ventes ont diminué de 0,3 %, un recul identique à celui des ventes d'ensemble.

Le recul le plus marqué a été du côté des ventes des stations-service, qui ont glissé de 2,1 % pour ainsi s'établir à leur niveau le plus bas depuis la fin de 2013, principalement en raison des prix plus faibles à la pompe.

En excluant la performance des stations-service, des concessionnaires d'automobiles neuves et des pièces de véhicules, les ventes au détail en août enregistrent une progression de 0,1 %.

Des reculs ont également été constatés du côté des recettes des magasins de meubles et d'accessoires de maison (-1,8 %) ainsi que des magasins d'alimentation (-0,4 %).

De plus, les ventes des marchands de matériaux de construction et de matériel et fournitures de jardinage ont reculé de 1,8 %, alors que celles des magasins d'articles de sports, d'articles de passe-temps, d'articles de musique et de livres ont cédé 0,2 %.

Les types de magasins habituellement associés au retour à l'école ont toutefois vu leurs revenus progresser au cours du mois d'août.

Le chiffre d'affaires des magasins de marchandises diverses a augmenté de 1,8 %, des hausses ayant été enregistrées par les autres établissements de marchandises diverses et les grands magasins.

Par ailleurs, les ventes des magasins d'appareils électroniques et ménagers ont progressé de 1,1 %. Il s'agissait de leur deuxième croissance mensuelle consécutive.

Les ventes au détail ont reculé dans six provinces - dont le Québec - en août. Les ventes plus faibles en Ontario et, dans une moindre mesure, en Alberta expliquent en grande partie le recul à l'échelle nationale.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer