Exclusif

De nouveaux investisseurs pour Floop

Floop compte déjà des clients comme Rovio (Angry... (Photo Bloomberg News)

Agrandir

Floop compte déjà des clients comme Rovio (Angry Birds), Outfit7 (Talking Tom) et Very Nice Studio (Kate and Harry).

Photo Bloomberg News

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Floop, une jeune entreprise montréalaise spécialisée dans les jeux mobiles pour enfants, vient de conclure une ronde de financement qui lui rapportera 680 000$. L'annonce en sera faite mardi.

Floop ne conçoit pas des jeux elle-même, mais plutôt des outils destinés aux développeurs de jeux mobiles pour enfants. Ces outils aident notamment ceux-ci à gérer la communication et l'autorisation parentale, la promotion d'applications et l'affichage de publicités acceptables pour les enfants.

« L'un des problèmes des développeurs de jeux pour enfants est que pour monétiser leur création, ils doivent employer des réseaux publicitaires conçus pour des adultes, qui affichent des publicités qui ne sont pas appropriées, comme des sites de rencontre, de la bière ou des assurances », explique Laurent Mascherpa, l'un des fondateurs de Floop.

C'est le Fonds des médias du Canada qui investi dans Floop, qui aura ainsi reçu environ 1,2 million de dollars depuis sa fondation. Anges Québec avait déjà fourni une première somme en septembre dernier. Cossette héberge déjà Floop au sein de son incubateur Cossette LAB.

 

Floop compte déjà des clients comme Rovio (Angry Birds), Outfit7 (Talking Tom) et Very Nice Studio (Kate and Harry).




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer