La moitié des richesses appartient à 1 % de la population

Sept personnes sur dix vivent dans un pays où les inégalités économiques ont... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Sept personnes sur dix vivent dans un pays où les inégalités économiques ont augmenté au cours des trente dernières années. C'est l'une des conclusions d'un rapport d'Oxfam dévoilé hier alors que s'ouvre demain le Forum économique mondial de Davos, en Suisse. Le fossé grandissant entre les riches et les pauvres est d'ailleurs au programme des maîtres du monde. Le déséquilibre est tel qu'il menace la paix sociale et le progrès humain un peu partout sur la planète. Quatre mots pour comprendre.

Brandeis

Oxfam rappelle que 46 % des richesses mondiales sont maintenant détenues par seulement 1 % de la population. Ce qui représente 110 trillions de dollars, soit 65 fois la richesse totale de la moitié la moins riche de la population mondiale. « Nous pouvons avoir ou bien la démocratie, ou bien de grandes richesses concentrées dans les mains de quelques-uns, mais pas les deux à la fois », a affirmé Louis Brandeis, ancien juge à la Cour suprême des États-Unis (1916-1939). Que dirait-il aujourd'hui s'il devait participer au Forum économique mondial de Davos, qui se tient du 22 au 25 janvier ?

Slim

C'est l'un des hommes les plus riches de la planète avec une fortune estimée à 73 milliards de dollars US. Il figure bien en vue parmi un groupe sélect de 1426 milliardaires dont la richesse totale est évaluée à 5,4 trillions de dollars. La moitié la plus pauvre de la population posséderait la même richesse que les 85 personnes les plus riches du monde. Dans son rapport, Oxfam signale que les inégalités économiques extrêmes constituent un « risque majeur pour le progrès humain ».

Dodd-Frank

En 2012, les 5 plus grandes associations de consommateurs ont employé 20 lobbyistes pour défendre un projet de loi de réforme financière aux États-Unis. Pendant ce temps, les 5 plus grands groupes de l'industrie financière ont déployé 406 lobbyistes pour combattre le même projet. La loi Dodd-Frank a finalement été adoptée, mais dans une version nettement édulcorée. Il n'est donc pas surprenant d'apprendre qu'un sondage mené par Oxfam dans six pays (Espagne, Brésil, Inde, Afrique du Sud, Royaume-Uni et États-Unis) a révélé qu'une majorité de la population croyait que les lois étaient établies en faveur des riches.

Cuivre

Plusieurs pays africains comptent parmi les économies qui ont le plus fort taux de croissance du monde, mais les inégalités et la pauvreté sont omniprésentes. C'est le cas de la Zambie où plus des deux tiers de la population vivent sous le seuil de la pauvreté. En 2011, les exportations de cuivre de ce pays ont totalisé 10 milliards de dollars alors que les recettes de l'État issues de cette production s'élevaient à seulement 240 millions. Entre 2008 et 2010, on estime que l'Afrique subsaharienne a ainsi perdu chaque année 63,4 milliards de dollars, soit le double de ce qu'elle a reçu sous forme d'aide internationale.

> Pour consulter le rapport d'Oxfam sur le web: http://www.oxfam.org/sites/www.oxfam.org/files/bp-working-for-few-political-capture-economic-inequality-200114-fr_1.pdf




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer