• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > Les partis d'opposition dénoncent la hausse de la rémunération des médecins 

Les partis d'opposition dénoncent la hausse de la rémunération des médecins

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée.... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les partis d'opposition ont tour à tour unanimement dénoncé mardi la hausse de rémunération que versera Québec aux médecins spécialistes, qui doit leur donner 480 millions au cours des quatre prochaines années.

Cette somme, non récurrente, était prévue au dernier budget, mais n'avait pas été versée par le gouvernement en 2015-2016 et en 2016-2017, alors que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, la retenait comme moyen de négociations avec la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ). Il s'agit des augmentations consenties depuis 2014 qui n'avaient toujours pas été versées. 

«Après toutes les semaines où on a vu des infirmières épuisées, (...) la solution est de donner 500 millions aux 10 000 médecins spécialistes qui font en moyenne 440 000 $ par année? Ça dépasse l'entendement», a dit le chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée. 

«C'est certain que les paiements qui sont prévus après le 1er octobre ne seront pas versés [si nous formons le prochain gouvernement]. À partir de cette date, la rémunération des médecins sera gelée au niveau où on va le trouver à ce moment-là», a-t-il ajouté. 

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, s'insurge pour sa part que les médecins spécialistes n'afficheraient même plus un retard salarial par rapport à leurs collègues des autres provinces. Selon des informations publiées par La Presse, mardi, leur rémunération moyenne serait de 10 à 15% supérieur à la moyenne canadienne. 

«Si c'est vrai que les spécialistes au Québec gagnent 15% de plus que ceux dans le reste du Canada, alors que pour l'ensemble des travailleurs c'est le contraire (...), c'est injuste, c'est inéquitable, ce n'est pas acceptable, il faut revoir ça», a-t-il dit. 

François Legault n'a toutefois pas précisé s'il gèlerait la rémunération des médecins ou s'il souhaitait la revoir à la baisse. Il demande à Québec de dévoiler les chiffres qui permettent de comparer leur rémunération face au reste du pays. 

«C'est vraiment une honte. Quelle image de profiteurs Philippe Couillard et Gaétan Barrette donnent aux médecins!», s'est pour sa part écrié Amir Khadir de Québec solidaire (QS). 

«Pendant que le système crève parce qu'on a coupé partout, qu'on force des infirmières à accepter du temps supplémentaire, que nos résonnances magnétiques ne fonctionnent pas parce qu'il n'y a pas assez de budgets, (...) je suis sûr qu'une grande majorité de médecins préfèrent que ce 450 millions soit utilisé pour donner de l'oxygène au réseau», a-t-il affirmé.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer