Le manque d'ambulances aurait joué un rôle dans la mort d'un homme

Le manque d'ambulances à Québec aurait joué un rôle important dans le décès... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Le manque d'ambulances à Québec aurait joué un rôle important dans le décès d'un homme de 59 ans de Val-Bélair jeudi matin. C'est du moins l'opinion de la Fédération des employés du préhospitalier du Québec, la plus importante organisation syndicale représentant des ambulanciers au Québec.

Jean-François Gagné, représentant en relations de travail pour le syndicat, a rapporté le cas de ce quinquagénaire dont l'appel avait au départ été classé non-urgent à 4h30. «Dans ces cas, nous traitons d'abord les appels de priorité 1, 2 et 3 en attente. Comme il faut un minimum de véhicules disponibles pour répondre aux appels non urgents, nous n'avons pas pu y répondre», explique-t-il.

>> Cliquez ici pour lire le texte en entier sur le site internet du Soleil.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer