• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > Santé Canada lance un avis de pénurie de bicarbonate de sodium injectable 

Santé Canada lance un avis de pénurie de bicarbonate de sodium injectable

La compagnie Pfizer a annoncé un rappel de... (Photo New York Times)

Agrandir

La compagnie Pfizer a annoncé un rappel de deux lots de flacons de 50 ml de bicarbonate de sodium injectable USP à 8,4% en raison d'une possible contamination microbienne, la semaine dernière.

Photo New York Times

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Certaines autorités de la santé au Canada ont décidé de rationner un médicament donné notamment à des patients souffrant de maladies graves en raison d'une pénurie.

Sur son site Internet, Santé Canada indique que le sodium de bicarbonate injectable est utilisé dans le traitement d'une grande variété de problèmes de santé, dont l'acidose métabolique (accumulation d'acide dans le sang), et au cours d'une chirurgie à coeur ouvert, comme antidote à certains poisons, en cas de défaillance des organes ainsi que pour certains types de chimiothérapie anticancéreuse.

Les Services de la santé de l'Alberta ont indiqué que la province n'avait que six à sept semaines d'approvisionnement lorsque le fabricant Pfizer les a avisés de la pénurie, le 8 juin.

La compagnie a annoncé un rappel de deux lots de flacons de 50 ml de bicarbonate de sodium injectable USP à 8,4% en raison d'une possible contamination microbienne, la semaine dernière. L'Alberta ne pouvait compter que de six à sept jours d'approvisionnement.

Il existe deux produits injectables de bicarbonate de sodium autorisés au Canada: en flacon et seringues préremplies. Les deux sont fournis par la société Pfizer Canada.

Santé Canada a souligné que l'approvisionnement mondial des flacons est restreint depuis la fin du mois de mai en raison de retards de fabrication, ajoutant que le rappel signifie que le produit est actuellement en pénurie au Canada et à l'échelle mondiale.

Le ministère fédéral dit qu'il «travaille étroitement» avec la compagnie, les provinces et territoires, ainsi que les autres partenaires et intervenants pour réduire au minimum les répercussions de la pénurie sur les patients canadiens.

«Nous recueillons des renseignements sur la situation d'approvisionnement et les stratégies d'atténuation possibles, dont des sources d'approvisionnement de rechange, a déclaré Santé Canada. Le fait de trouver d'autres sources d'approvisionnement pourrait être difficile dans le contexte d'une pénurie internationale.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer