• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > Nouveau CHUM: une entente conclue avec l'entrepreneur pour éviter les poursuites 

Nouveau CHUM: une entente conclue avec l'entrepreneur pour éviter les poursuites

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE-Montreal, Quebec---Ne pas publier,...

Agrandir

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE-Montreal, Quebec---Ne pas publier, pour dossier Montreal du 05 juin 2016.----------------------Passerelle recouverte de plaques de cuivre, reliant deux des édifices formant le nouveau CHUM. Visite du chantier de construction du nouveau CHUM, centre hospitalier de l'Université de Montreal.-/Friday/20/May/2016----General # 820 684

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Aucune poursuite ne risque de venir assombrir la prise de possession du nouveau Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) : Québec s'est entendu avec l'entrepreneur chargé de sa construction, Construction santé Montréal (CSM), pour lui verser une certaine somme en échange d'une quittance.

Le Bureau de la modernisation des CHU refuse toutefois d'en divulguer le montant, prétextant ne pas vouloir nuire à la cause du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) actuellement devant les tribunaux. Dans ce dossier, le consortium réclame 330 millions de dollars à Québec et au CUSM pour des travaux supplémentaires.

Martin Viau, porte-parole du Bureau de la modernisation des CHU, explique que cette situation ne risque pas de se reproduire au CHUM, dont les clés ont été données au gouvernement le 31 mars dernier, comme l'a révélé La Presse hier.

« Dans un contrat de PPP, il y a un devoir des parties de tout faire pour s'entendre à l'amiable. » - Martin Viau, porte-parole du Bureau de la modernisation des CHU

Après des pourparlers, le CHUM a accepté de verser une compensation à CSM pour certains travaux réalisés en surplus du contrat. Certaines demandes ont aussi été refusées. Au final, les parties ont accepté de signer une quittance.

PAS D'AUGMENTATION DE BUDGET

M. Viau ajoute que le montant de la quittance « tombe à l'intérieur des contingences » prévues au budget. C'est donc dire que le budget total du projet du nouveau CHUM, qui est de 3,1 milliards de dollars, ne sera pas dépassé.

M. Viau explique qu'au CUSM, les parties ne sont pas parvenues à s'entendre sur une somme, et que c'est pour cette raison qu'une poursuite est en cours.

UN AN POUR DÉMOLIR SAINT-LUC

À l'automne, les trois hôpitaux formant le CHUM, soit Saint-Luc, Notre-Dame et l'Hôtel-Dieu, déménageront à tour de rôle vers le nouveau site unique. Dès le déménagement de Saint-Luc, la démolition de l'ancien hôpital, soit la dernière phase du projet du CHUM, pourra débuter pour faire place à des bureaux administratifs, notamment.

Il faudra un an pour démolir l'ancien hôpital Saint-Luc, indiquent des sources proches du dossier. Les travaux de démolition débuteront à la fin de 2017. Le dossier doit procéder rondement : l'entrepreneur a sept mois pour démanteler l'hôpital à compter du moment où il sera vide. La direction du CHUM exige que d'ici Noël, le déménagement des 772 lits que comptera le nouvel hôpital soit réalisé. La dernière phase de construction du CHUM coûtera 500 millions. Le CHUM devrait être terminé en entier pour 2020-2021.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer