• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > Allergies aux antibiotiques: vers une détection plus rapide et moins chère 

Allergies aux antibiotiques: vers une détection plus rapide et moins chère

Selon les recherches du Dr Moshe Ben-Shoshan, le... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Selon les recherches du Dr Moshe Ben-Shoshan, le test cutané n'est pas la façon la plus efficace de détecter une allergie à l'amoxicilline, antibiotique couramment utilisé pour traiter les otites.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les allergies pédiatriques à l'amoxicilline, antibiotique couramment utilisé pour traiter les otites, auront moins de conséquences grâce à une nouvelle étude montréalaise. Des chercheurs de l'Hôpital de Montréal pour enfants ont montré qu'il est possible de détecter s'il y a une allergie réelle (plutôt qu'une simple intolérance sans conséquence grave) avec un test plus rapide et deux fois moins cher que celui utilisé actuellement.

« Il est très difficile de voir si un enfant a une allergie à ce type de médicaments », explique Moshe Ben-Shoshan, du Centre universitaire de santé McGill, auteur de l'étude parue dans la revue JAMA Pediatrics. « Les tests sont très chers et très standardisés. Notre approche permet d'avoir une réponse plus vite et à un coût deux fois moins élevé. »

Une personne sur dix a une intolérance ou une allergie à l'amoxicilline, un médicament de la famille de la pénicilline qui est l'antibiotique de premier choix pour la plupart des infections respiratoires pédiatriques. Actuellement, explique le DBen-Shoshan, un test cutané d'allergie à la pénicilline, puis un test oral, est fait si les parents d'un petit patient rapportent qu'il a mal réagi à l'amoxicilline. « Mais ça peut prendre du temps, et pendant ce délai, le patient doit prendre un autre antibiotique, moins efficace et plus cher. »

DIMINUER LES COÛTS

L'allergologue montréalais et ses collègues ont fait passer à 818 enfants un test oral d'allergie à l'amoxicilline, sans passer par le test cutané. Dix-sept enfants ont eu une réaction légère immédiatement et 31 autres, dans les jours suivant le test oral. Un test cutané sur les 17 enfants ayant eu une réaction immédiate n'a donné qu'une réaction positive. Conclusion : il vaut mieux faire un test de susceptibilité orale directement, sans passer par un test cutané. Cela diminue les coûts de moitié.

Les chercheurs ont suivi 350 enfants n'ayant eu aucune réaction pendant trois ans ; pendant cette période, 50 ont eu d'autres traitements à l'amoxicilline. Le taux de réaction légère rapportée par les parents était de 10 % des patients ayant reçu cet antibiotique durant la période de suivi. « Dans aucun cas, dans ce groupe, la réaction n'avait été dangereuse », dit le Dr Ben-Shoshan.

Le Québec est la seule province où les tests de sensibilité à la pénicilline doivent être faits à l'hôpital. Cela augmente les coûts. Selon le Dr Ben-Shoshan, en faisant directement un test oral de susceptibilité à la pénicilline, il y aurait des économies de plus de 230 000 $ seulement pour les enfants de moins de 4 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer