Le vaccin contre la grippe efficace à 50 %

Le taux d'efficacité de 50 % contre l'influenza... (Photo Yan Doublet, archives Le Soleil)

Agrandir

Le taux d'efficacité de 50 % contre l'influenza de cette année représente une nette amélioration par rapport à l'an dernier, où le vaccin s'était avéré d'une efficacité nulle.

Photo Yan Doublet, archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que le Québec s'approche du pic de l'activité grippale en cette saison, de nouvelles études révèlent que le vaccin contre l'influenza de cette année sera efficace à environ 50 %.

Il s'agit d'une nette amélioration par rapport à l'an dernier, où le vaccin s'était révélé d'une efficacité nulle. « Mais c'est tout de même un peu plus faible que le taux que l'on voit normalement pour le H1N1, qui est de 60 % en moyenne », note le Dr Gaston De Serres, médecin épidémiologiste à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Des études préliminaires menées en Europe révèlent que le vaccin contre la grippe de cette année est efficace à environ 45 %. D'autres analyses menées par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux États-Unis montrent plutôt un taux d'efficacité de 59 %. Dans un communiqué publié la semaine dernière, le médecin en chef des CDC, le Dr Joseph Bresee, expliquait que ce taux signifie que « les personnes qui ont reçu le vaccin cette année ont réduit leur risque de devoir consulter un médecin à cause de la grippe de 60 % ».

NOMBREUX CAS DE GRIPPE

La semaine dernière au Québec, 1226 cas de grippe ont été recensés, soit 526 cas de plus que la semaine précédente. « On s'approche du pic saisonnier », note le Dr De Serres.

Ces statistiques sont toutefois bien moins impressionnantes que l'an dernier, alors que le Québec enregistrait plus de 2000 cas de grippe par semaine au moment où l'épidémie faisait rage.

Alors que la souche H3N2 circulait l'an dernier, cette année, c'est plutôt la H1N1, moins virulente, qui est en circulation.

Urgences occupées jusqu'à 260 %

Signe que la grippe est de plus en plus présente, le taux d'occupation des urgences est élevé, cette semaine, dans certains hôpitaux de la province.

À l'hôpital du Suroît, à Valleyfield, le taux d'occupation aux urgences a atteint 260 % hier matin avant de descendre à 227 % en fin d'après-midi.

Présidente du Syndicat des professionnels en soins de santé du Suroît, Francine Savoie explique que 31 des 50 patients qui étaient sur civières aux urgences hier après-midi attendaient d'être hospitalisés. « Mais l'hôpital est plein », note Mme Savoie.

Même les deux unités de débordement de 19 et 15 lits de l'établissement affichaient complet, hier. « On a beaucoup de patients âgés qui ont fait une chute sur la glace, et plusieurs avec des problèmes respiratoires », résume Mme Savoie.

L'an dernier, le Syndicat des professionnels en soins de santé du Suroît avait fait une sortie publique quand le taux d'occupation des urgences avait atteint 300 %.

TAUX D'OCCUPATION AUX URGENCES EN DATE DU 2 MARS

  • Centre hospitalier régional de Trois-Rivières 140 %
  • Hôpital Santa Cabrini 158 %
  • Centre hospitalier de l'Université de Montréal 134 %
  • Hôpital général du Lakeshore 174 %
  • Hôpital de Hull 172 %
  • Hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval 155 %
  • Hôpital Pierre-Le Gardeur 178 %
  • Centre hospitalier régional de Lanaudière 215 %
  • Hôpital de Saint-Jérôme 151 %
  • Hôpital Pierre-Boucher 160 %
  • Hôpital Anna-Laberge 196 %
  • Hôpital du Suroît 260 %

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer