CUSM: les tarifs de stationnement modifiés

Les tarifs des stationnements du CUSM ont été... (PHOTO DAVID BOILY, archives LA PRESSE)

Agrandir

Les tarifs des stationnements du CUSM ont été changés hier.

PHOTO DAVID BOILY, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Centre universitaire de santé McGill a modifié hier la tarification de ses stationnements pour répondre aux plaintes des patients et aux critiques du Protecteur du citoyen.

Le tarif quotidien maximal reste inchangé. Il atteint 25$ après une heure et demie, le tarif le plus élevé de tous les hôpitaux de la province. Mais le prix du laissez-passer permettant d'entrer et de sortir à volonté a été réduit de 30$ à 25$ et est valable pour 24 heures au lieu d'expirer à minuit. Il est aussi valide dans tous les hôpitaux du CUSM.

«Un parent qui se présente à 21h aux urgences pédiatriques et qui rentre chez lui après minuit pour avoir une relève n'aura plus à payer deux fois», explique Imma Franco, directrice des services techniques, de la planification et de la gestion immobilière.

L'hôpital a aussi créé une «flexi-passe» à 100$, qui permet sept visites à l'hôpital, et a étendu à tous les patients nécessitant un suivi à long terme le laissez-passer qui était jusqu'à présent réservé aux personnes suivies en oncologie ou en dialyse. Les laissez-passer à prix réduit, valables pour une ou deux semaines, sont par ailleurs maintenus.

«On pense qu'avec ces démarches, on va combler les besoins de 85% de notre clientèle. Comme on est un hôpital de soins tertiaires, on a surtout des patients qui reviennent souvent», dit Mme Franco.

Les changements font suite à une plainte du comité des usagers au Protecteur du citoyen. À la fin octobre, le Protecteur avait donné un mois au CUSM pour revoir sa politique, estimant que les tarifs pratiqués pouvaient constituer «un obstacle indirect à l'accès aux soins et aux services».

«C'est un excellent compromis, a réagi hier le président du comité des usagers, Mario Di Carlo. C'est positif, même si on n'a évidemment pas répondu aux besoins de tous les patients.»

Le ministère de la Santé considère les stationnements des hôpitaux comme des services accessoires qui doivent s'autofinancer. Le mois dernier, le ministre Gaétan Barrette avait déclaré que l'hôpital devait «vivre avec [sa] vinaigrette» et composer avec les conséquences d'avoir voulu un stationnement souterrain plutôt qu'un stationnement sur un terrain vague ouvert aux intempéries. Un argument un peu court, aux yeux de M. Di Carlo. «Le gouvernement a approuvé tout ça. Je ne pense pas qu'il puisse s'en laver les mains.»

STATIONNEMENT AU CUSM

Tarif général

> 0 à 30 minutes: 10$

> 31 à 60 minutes: 15$

> 61 à 90 minutes: 20$

> 91 minutes à 24 heures: 25$

Laissez-passer

> 1 semaine 60$

> 2 semaines 85$

> Flexi-passe (7 visites): 100$

Sans date d'expiration

> Laissez-passer quotidien multisite: 25$

> Laissez-passer long terme (4 semaines): 70$

Sur approbation de l'équipe clinique. N'est plus limité aux patients en oncologie ou en dialyse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer