Entente sectorielle pour 35 000 membres du réseau de la santé

Selon le président de la FTQ, Daniel Boyer,... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Selon le président de la FTQ, Daniel Boyer, la mobilisation syndicale aura « fait bouger le gouvernement ».

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une entente sectorielle est intervenue hier entre le gouvernement et les syndicats des employés de soutien affiliés à la FTQ.

Les clauses non pécuniaires sont réglées en principe en attendant l'entente globale à venir à la table centrale. 

L'entente de principe conclue hier touche 35 000 syndiqués essentiellement du réseau de la santé, affiliés à la FTQ, du SCFP-Québec, du SQEES-298 et du SEPB-Québec. 

Selon le président de la FTQ, Daniel Boyer, la mobilisation syndicale aura « fait bouger le gouvernement ». La centrale et les syndicats affiliés « se réjouissent de l'ouverture manifestée dernièrement par les négociateurs patronaux aux tables sectorielles dans la recherche d'une convention collective négociée pour ses membres », a souligné M. Boyer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer