Ottawa implore les parents de faire vacciner leurs enfants

Les études liant les vaccins contre la rougeole,... (Archives La Presse)

Agrandir

Les études liant les vaccins contre la rougeole, les oreillons et la rubéole à l'autisme à la fin des années 1990 ont été réfutées depuis ce temps.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

La ministre fédérale de la Santé dit qu'elle ne peut s'empêcher d'être consternée au sujet des parents qui décident de ne pas faire vacciner leurs enfants contre les maladies infectieuses.

«Je trouve que c'est une décision vraiment irresponsable», a déclaré Rona Ambrose.

Rappelant que la rougeole est une maladie fort contagieuse, Mme Ambrose a dit que les parents qui refusaient le vaccin mettaient en danger leurs enfants et ceux des autres. «Si on n'immunise pas ses enfants, qu'on les envoie à l'école alors qu'ils sont peut-être malades, menaçant ainsi la santé d'un autre enfant plus vulnérable, c'est cela qui me préoccupe le plus», a-t-elle affirmé au cours d'une conférence de presse portant sur un autre sujet.

Mme Ambrose a affirmé que le vaccin est l'un de ces miracles de la médecine moderne qui sauvent des vies.

Réagissant aux cas de rougeole diagnostiqués en Ontario et au Manitoba, la ministre a rappelé que le Canada dépensait des milliards de dollars pour des programmes de vaccination partout dans le monde. Les Canadiens qui refusent de profiter des programmes publics de vaccination prennent une mauvaise décision, selon elle.

Elle a prié les parents ayant des inquiétudes au sujet de la vaccination d'en parler à leur médecin.

Les études liant les vaccins contre la rougeole, les oreillons et la rubéole à l'autisme à la fin des années 1990 ont été réfutées depuis ce temps. Leurs auteurs ont dû même se rétracter, a ajouté Mme Ambrose.

Sur son site internet, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec indique que «la rougeole se manifeste par une forte fièvre, un écoulement nasal et de la toux (et que) des rougeurs au visage et sur le corps, y compris à la paume des mains et des pieds, surviennent par la suite».

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer