Un chirurgien radié cinq mois

Parce qu'il a négligé de se rendre au chevet d'un patient en détresse alors... (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Photo: Martin Chamberland, La Presse

Parce qu'il a négligé de se rendre au chevet d'un patient en détresse alors qu'il était de garde en 2010, le chirurgien Marcel Laurion de la Cité-de-la-Santé à Laval est radié cinq mois par le conseil de discipline du Collège des médecins.

Dans sa décision, le conseil note que «l'intimé a reçu 4 appels» des infirmières de l'hôpital «avant d'apprendre que le patient était décédé».

Le soir du 7 janvier 2010, le Dr Laurion était de garde. L'état d'un patient, qui avait été opéré cette journée-là, a commencé à se dégrader. Vers 21h, une première infirmière a appelé le Dr Laurion pour l'informer de la situation. Puis, trois autres appels ont été faits avant que ne soit constaté le décès du patient. Le médecin ne s'est jamais déplacé à l'hôpital.

Dans son plaidoyer, le Dr Laurion reconnaît qu'il a été négligent ce soir-là, mais selon lui, il n'a jamais perçu l'importance de la détresse du patient dans les commentaires des infirmières. Selon lui, les faits découleraient d'un «manque de communication interprofessionnelle».

Les infirmières mentionnent plutôt que «l'intimé ne voulait pas être dérangé et qu'il a tenu des propos déplacés laissant peu de place à la transmission d'informations précises».




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer