Sacré-Coeur envisage une fusion

L'hôpital du Sacré-Coeur est situé sur le boulevard... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'hôpital du Sacré-Coeur est situé sur le boulevard Gouin.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

L'hôpital du Sacré-Coeur, dans le nord de Montréal, envisage de fusionner avec le centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent. Il deviendrait le premier hôpital d'envergure à subir un tel sort à Montréal.

«Nous regardons si cette fusion améliorera les soins et les services à la population locale», confirme la porte-parole de l'hôpital du Sacré-Coeur, Josée-Michelle Simard.

L'agence de la santé de Montréal a demandé, il y a quelques mois, aux établissements de santé de la métropole d'étudier la possibilité de fusionner, confirme la porte-parole de l'agence, Marie-France Coutu.

Le CSSS Ahuntsic-Montréal-Nord avait envisagé de fusionner avec le CSSS Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent l'automne dernier. Mais le projet a été abandonné, notamment parce qu'il existait une «crainte largement exprimée de nivelage par le bas de la qualité des services», révèle le document d'étude de faisabilité, obtenu par La Presse.

Dans l'étude de faisabilité, on indique que cette «réorganisation structurelle majeure» apporterait «une amélioration modeste en matière de services à la population».

Comme Charles-Lemoyne

Dans le cas de la fusion entre l'hôpital du Sacré-Coeur et le CSSS Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent, les établissements procéderont sous peu à l'analyse des avantages cliniques qu'on pourrait tirer. «Il faut que la fusion soit à l'avantage du patient, assure Mme Coutu. Dans le cas d'Ahuntsic-Montréal-Nord, ça ne l'était pas», confirme-t-elle.

«Des comités seront créés pour faire cette analyse», ajoute la porte-parole du CSSS Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent, Louise Mercier. Une décision est attendue dans les prochains mois.

À Montréal, aucun hôpital de soins tertiaires, comme l'est Sacré-Coeur, n'est fusionné à un CSSS. «Mais l'hôpital Charles-Lemoyne, sur la Rive-Sud, fait partie d'un CSSS», note Mme Simard.

Les CSSS ont été créés en 2004 par Philippe Couillard, qui était ministre de la Santé. Ils regroupent les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les centres hospitaliers (CH) et les centres locaux de services communautaires (CLSC) d'un territoire.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer