Trois-Rivières: mis en demeure 80 ans après sa mort

Norman Bethune était un médecin canadien qui voulait... (PHOTO ARCHIVES DE LA VILLE DE MONTRÉAL)

Agrandir

Norman Bethune était un médecin canadien qui voulait être au service des plus démunis. Il a notamment exercé comme médecin durant la guerre civile espagnole (1936-1939) et durant la guerre sino-japonaise, en Chine (1937-1945).

PHOTO ARCHIVES DE LA VILLE DE MONTRÉAL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Trois-Rivières a envoyé une mise en demeure à M. Norman Bethune, un personnage historique pourtant mort depuis 1939. La missive aurait plutôt dû être adressée aux dirigeants de la Maison Norman Bethune, que Trois-Rivières accuse d'avoir procédé à de l'affichage sauvage pour annoncer un événement qui devait se tenir la semaine dernière et aujourd'hui.

«On comprend que c'est une erreur de leur part. Mais j'avoue que c'était très amusant, a réagi Serge Gélinas, porte-parole de la Maison Norman Bethune. Malheureusement, ça en dit long sur le fait que c'est un personnage assez important dans l'histoire du Canada que tout le monde connaît en Chine, mais malheureusement qui est peu connu ici.»

Un premier avis envoyé le 11 avril dernier a été correctement adressé au «Bureau d'information politique, Maison Norman Bethune a/s de M. Jacques Beaudoin». Or, l'avis de réclamation envoyé sept jours plus tard a été adressé à «M. Norman Bethune».

«Ça serait effectivement étonnant qu'il réponde, à moins qu'il ait des descendants», a dit M. Gélinas, à la blague.

«Force est d'admettre qu'il y a eu une erreur administrative : le nom du siège social semble avoir été confondu avec celui d'une personne, a réagi Cynthia Simard, responsable des communications de la Ville de Trois-Rivières. Cet impair ne change rien au méfait qu'a commis le Groupe d'éducation communiste. Rappelons que les organisateurs ont illégalement apposé des affiches sur des biens appartenant à la Ville de Trois-Rivières, et qu'ils demeurent en tous points responsables des dommages qui en découlent.»

Les 22 et 29 avril, le Parti communiste révolutionnaire devait tenir des «séances d'étude collectives» au cégep de Trois-Rivières, et il avait demandé à la Maison Norman Bethune de louer la salle, puisque seul un organisme est autorisé à le faire. Au début du mois d'avril, des affiches faisant la promotion du «Groupe d'éducation communiste» ont été apposées sur le mobilier urbain de Trois-Rivières, ce qui contrevient au règlement municipal sur l'affichage.

Ainsi, même si la Maison Norman Bethune affirme n'avoir eu aucun contrôle sur la promotion de l'événement organisé par le Parti communiste révolutionnaire, c'est elle qui est mise en demeure et qui recevra la facture des frais de nettoyage. Les dirigeants de la Maison entendent contester les avis.

Qui est Norman Bethune?

Norman Bethune était un médecin canadien qui voulait être au service des plus démunis. Militant politique, il prônait un système de soins de santé universel. Il a notamment exercé comme médecin durant la guerre civile espagnole (1936-1939) et durant la guerre sino-japonaise, en Chine (1937-1945). Encore aujourd'hui, il est considéré comme un héros en Chine, où il est mort en 1939. Né en Ontario, Norman Bethune a habité à Montréal durant huit ans et c'est au Québec qu'il a acquis son expertise de chirurgien pulmonaire.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer