Un pont ferroviaire s'effondre à Sherbrooke

Les deux ponts qui se sont effondrés sont... (PHOTO CAMILLE DAUPHINAIS-PELLETIER, LA TRIBUNE)

Agrandir

Les deux ponts qui se sont effondrés sont situés derrière l'usine Kruger, à Bromptonville.

PHOTO CAMILLE DAUPHINAIS-PELLETIER, LA TRIBUNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Une section d'un pont ferroviaire de la région de Sherbrooke «d'une importance capitale» s'est effondrée dans les eaux de la rivière Saint-François pendant la nuit de vendredi à samedi.

Genesee & Wyoming Canada, l'entreprise américaine propriétaire du Chemin de fer Saint-Laurent & Atlantique, a assuré dans un communiqué, samedi, qu'aucun train n'avait été affecté par l'incident.

Une partie du pont a été emportée par la rivière dans le secteur de Brompton en raison du niveau de l'eau qui avait gonflé rapidement, a expliqué l'entreprise. Seule la voie ferrée a été endommagée; il n'y a eu aucun déversement ni aucun blessé, a-t-elle ajouté.

L'équipe d'intervention de la compagnie est sur place pour évaluer les dommages et planifier les travaux qui devront être effectués.

La voie ferrée était en «excellent état», selon la députée provinciale de Richmond, Karine Vallières.

En point de presse, samedi après-midi, Mme Vallières a affirmé qu'il s'agissait d'une liaison d'une importance «capitale» pour l'Estrie et le Centre-du-Québec.

«Il y aura évidemment des plans B, C et D qui seront faits pour les entreprises, mais au-delà d'être un pivot de transport, la gare intermodale à Richmond, c'est un phare économique important pour plusieurs entreprises. Donc, on est à faire différentes démarches pour nous assurer que tout le monde va pouvoir continuer dans leur travail au quotidien», a déclaré la députée de Richmond.

Le ministre de la Famille, Luc Fortin, qui est aussi député de Sherbrooke, était à ses côtés pour assurer que le gouvernement soutiendra les entrepreneurs de la région.

«Nous aurons une oreille très attentive et beaucoup d'ouverture aux demandes qui seront effectuées», a-t-il déclaré.

Mme Vallières a discuté samedi matin avec la direction du Chemin de fer Saint-Laurent & Atlantique, qui a évoqué une «reconstruction rapide nécessaire».




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer