Laval: un avocat avoue avoir gardé 2 millions dans un entrepôt

Pierre Lambert... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Pierre Lambert

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un coaccusé de l'ex-maire Gilles Vaillancourt vient d'avouer avoir gardé « environ 2 millions de dollars » en argent comptant dans un mini-entrepôt pendant plusieurs années pour le PRO des Lavallois.

Pierre Lambert a reconnu qu'il « savait ou devait savoir qu'il posait ainsi un acte illégal ».

L'avocat, qui pratiquait jusqu'à son arrestation chez Dunton Rainville, a comparu le mois dernier lors d'une audience à huis clos du conseil de discipline du Barreau du Québec.

Pierre Lambert a plaidé coupable à une plainte lui reprochant d'avoir violé son code de déontologie en participant au financement occulte du PRO.

Me Lambert a « posé des actes dérogatoires à l'honneur et à la dignité de la profession d'avocat » en acceptant, puis en conservant la caisse occulte du parti, selon l'accusation disciplinaire.

L'avocat avait obtenu que sa comparution se déroule derrière des portes closes, parce que « le droit du professionnel à un procès juste et équitable et à une défense pleine et entière doit primer sur la publicité des débats ».

Le 17 septembre dernier, son propre avocat a d'abord tenté d'étendre le secret à la reconnaissance de culpabilité, avant d'accepter le contraire. L'ensemble de la preuve, lui, reste totalement secret, protégé par plusieurs ordonnances.

Joint au téléphone, Pierre Lambert n'a pas voulu commenter son dossier. « Ça peut me causer un préjudice dans mon autre dossier. Donc je n'ai pas à vous informer ou à discuter de quoi que ce soit. Je suis désolé, mais c'est ça. »

Son avocat, Tristan Desjardins, n'a pas rappelé La Presse.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer