Ligue d'action civique: une campagne anticorruption

Moins de six mois avant les élections municipales, la Ligue d'action civique... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Caroline d'Astous
La Presse

Moins de six mois avant les élections municipales, la Ligue d'action civique vient de lancer sa campagne d'engagements électoraux anticorruption. Une démarche audacieuse dont le but est de faire connaître, entre autres, les engagements des candidats concernant l'éthique et la saine gouvernance.

«La lutte à la corruption est menée actuellement contre certains politiciens. Elle doit désormais se faire avec les élus, et candidats», a lancé Frédéric Lapointe, président de la Ligue en conférence de presse. 

Présentée en six étapes, la campagne anticorruption vise à poser des questions sur la plate-forme électorale des candidats en ce qui concerne la lutte à la corruption. 

Le but : permettre à la population de connaître les solutions des candidats avant les élections. Les questions et réponses seront accessibles sur le site Internet de l'organisme. La Ligue s'engage également à faire le suivi des engagements électoraux auprès des futurs élus après l'élection du 4 novembre 2013. 

Cette campagne est lancée à l'échelle du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer