La CAQ veut la parité à la présidence de l'Assemblée nationale

La porte-parole de la CAQ en matière de... (Photo archives Le Soleil)

Agrandir

La porte-parole de la CAQ en matière de condition féminine, Lise Lavallée, souligne qu'à l'heure actuelle, sur les quatre postes à la présidence et à la vice-présidente de l'Assemblée nationale, une seule femme s'y trouve.

Photo archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
QUÉBEC

Afin de favoriser une meilleure représentation féminine dans la sphère politique et combattre la faible présence des femmes dans les institutions politiques, la Coalition Avenir Québec propose d'établir la parité à la présidence de l'Assemblée nationale.

La porte-parole de la CAQ en matière de condition féminine, Lise Lavallée, estime que cette mesure serait «un important pas en avant» pour inciter les femmes à revendiquer leur place en politique.

Mme Lavallée souligne qu'à l'heure actuelle, sur les quatre postes à la présidence et à la vice-présidente de l'Assemblée nationale, une seule femme s'y trouve. Elle rappelle qu'en 150 ans d'histoire parlementaire, l'Assemblée nationale n'a eu qu'une femme à titre de présidente, soit Louise Harel, et six femmes à titre de vice-présidente.

Selon la députée caquiste de Repentigny, si l'on veut véritablement sensibiliser les Québécoises aux débats politiques et leur ouvrir toutes grandes les portes, c'est aux plus hautes instances de l'Assemblée nationale qu'il faut commencer.

Au cours des prochains jours, la CAQ entend sensibiliser les membres du Bureau de l'Assemblée nationale à cette proposition, afin que les représentants de toutes les formations publiques puissent l'étudier en vue de son instauration dès le début de la 42e législature.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer