Contributions illégales : le Parti libéral rembourse 551 400 $ au DGEQ

Le Parti libéral a annoncé jeudi avoir versé plus d'un demi-million de dollars... (Photo Jean-Marie Villeneuve, archives Le Soleil)

Agrandir

Photo Jean-Marie Villeneuve, archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(QUÉBEC) Le Parti libéral a annoncé jeudi avoir versé plus d'un demi-million de dollars au Directeur général des élections (DGEQ) pour rembourser des dons illégaux recueillis entre 2006 et 2011.

L'annonce survient trois mois après que le DGEQ a fait parvenir un « avis d'intention de réclamation » à la formation politique. Ce document établissait les dons suspects, et offrait au parti la possibilité d'établir leur conformité.

L'analyse des réponses du PLQ a démontré que les dons étaient effectivement illégaux. Le parti confirme avoir reçu une réclamation formelle de 551 400$ le 14 octobre dernier. Il a remboursé la totalité de cette somme.

Dans un communiqué, le président du PLQ, Gilbert Grimard, révèle aussi avoir reçu trois autres « avis d'intention de réclamation » totalisant 90 000$. Ces avis sont toujours à l'étude, mais le parti s'engage à rembourser tout don qui s'avérera illégal.

« Le PLQ réitère à cet égard son intention de rembourser les contributions qui auraient été effectuées en contravention avec la Loi électorale, conformément aux dispositions de celle-ci », peut-on lire dans le communiqué.

Le DGEQ a fait parvenir une série d'avis aux partis politiques, en juillet, quelques semaines après l'adoption d'un projet de loi qui lui permettait de réclamer des contributions illégales sans égard à la date du versement.

« On avait des dossiers pour lesquels on avait une preuve convaincante mais on avait ce délai de prescription qui nous empêchait d'aller réclamer, a expliqué la porte-parole de l'organisme, Julie St-Amand-Drolet. Donc dans un premier temps, on est allés chercher ces sommes-là. » 

Le PLQ a été le premier à annoncer la mise de côté d'un demi-million de dollars en prévision d'un remboursement en juillet.

Le Parti québécois a lui aussi reçu un avis du DGEQ. Son porte-parole, Yannick Grégoire, indique que les contributions potentiellement illégales totalisaient « moins de 250 000$ ». Il a précisé que le DGEQ analyse toujours le dossier et qu'il n'a pas encore adressé une réclamation formelle au parti. 

La Coalition avenir Québec, qui assume la responsabilité des comptes de la défunte Action démocratique du Québec, s'est vu réclamer 35 000$. La totalité de cette somme a été remboursée. La CAQ a depuis reçu un nouvel avis l'informant de dons potentiellement illégaux totalisant 12 000$. Ce dossier est toujours à l'étude, a indiqué le porte-parole du parti, Samuel Poulin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer