Congé de Lise Thériault: Couillard refuse de faire un lien avec Val-d'Or

L'opposition péquiste a exigé la démission de Mme... (PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

L'opposition péquiste a exigé la démission de Mme Thériault cette semaine, relativement à sa gestion des allégations de femmes autochtones qui disent avoir été agressées physiquement et sexuellement par des agents de la SQ.

PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Robillard
La Presse Canadienne
Chicago

La ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, a demandé à être relevée de ses fonctions pour une période indéterminée, a déclaré le premier ministre Philippe Couillard.

M. Couillard a refusé de faire un lien entre ce départ temporaire et la gestion de Mme Thériault dans le dossier des allégations qui concernent des policiers de la Sûreté du Québec à Val-d'Or.

«Je dirais ni oui, ni non, a-t-il dit, en point de presse. Peut-être, mais ce n'est pas à moi de le dire, ça lui appartient à elle, uniquement.»

En marge d'une mission à Chicago, M. Couillard a affirmé, jeudi, que des raisons médicales ont mené Mme Thériault à quitter ses fonctions temporairement.

«Elle nous a dit qu'elle devait consulter et requérir des soins et bien sûr qu'elle devait prendre un temps de repos, a-t-il dit. (La durée est) indéterminée pour l'instant. Il faut préciser les éléments de diagnostic et le traitement, etc., et c'est pour ça qu'on a demandé un peu à M. Moreau d'assumer les fonctions.»

L'opposition péquiste a exigé la démission de Mme Thériault cette semaine, relativement à sa gestion des allégations de femmes autochtones qui disent avoir été agressées physiquement et sexuellement par des agents de la SQ du poste de Val-d'Or.

M. Couillard a affirmé jeudi qu'il ne fallait pas conclure que le départ de Mme Thériault était lié à ses fonctions.

«C'est exigeant les fonctions de ministre au gouvernement mais encore une fois, il ne faut pas assumer des choses quand on ne connaît pas les détails de la situation d'une personne», a-t-il dit.

M. Couillard a affirmé que le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, cumulera ses fonctions et celles de Mme Thériault durant son absence.

«Il a une grande capacité de travail M. Moreau et les dossiers qui lui restent à régler (...) sont très avancés», a-t-il dit.

Le gouvernement s'est retrouvé sur la défensive après la diffusion d'un reportage de l'émission Enquête de Radio-Canada exposant les allégations de femmes autochtones de Val-d'Or qui disent avoir été victimes d'agressions physiques et sexuelles de la part de policiers de la SQ.

Le lendemain de sa diffusion, dans un point de presse, Mme Thériault était apparue en larmes au moment où des questions étaient posées sur les délais de réponse du gouvernement dans ce dossier.

Les partis de l'opposition réclament qu'une enquête indépendante soit mandatée plutôt que de confier cette responsabilité au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui l'a obtenue la semaine dernière après qu'elle eut d'abord été accordée à la SQ.

M. Couillard est arrivé à Chicago jeudi avec une délégation de gens d'affaires du Québec, notamment du secteur des transports.

L'objectif est de promouvoir la Stratégie maritime du gouvernement dans la région du Mid-Ouest où les exportations québécoises ont grimpé de 30 pour cent entre 2010 et 2014, a expliqué le premier ministre en point de presse.

M. Couillard a fait valoir l'importance économique des régions du Saint-Laurent et des Grands Lacs, où se trouve Chicago, grâce aux États américains qui s'y trouvent, à proximité du Québec et de l'Ontario.

«C'est le troisième espace économique au monde, si on met tous ces États là avec l'Ontario, avec le Québec, c'est gigantesque comme force économique, et ce qui est au milieu de tout ça c'est le fleuve Saint-Laurent et les Grands Lacs, a-t-il dit. Alors c'est clair que le transport maritime à courte distance est appelé à croître.»

En soirée, M. Couillard a participé à une soirée organisée par le Port de Montréal pour ses clients de la région de Chicago.

La présidente-directrice générale du Port, Sylvie Vachon, a présenté M. Couillard comme le «maître d'oeuvre» et le «grand visionnaire» de la Stratégie maritime à ses invités.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Lise Thériault en congé de maladie

    Politique

    Lise Thériault en congé de maladie

    Plongée dans la controverse depuis quelques jours, la ministre de la Sécurité publique et vice-première ministre, Lise Thériault, se retire... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer