Financement: une motion demande à la ministre Wilson-Raybould de s'excuser

La ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould.... (Photo Adrian Wyld, archives PC)

Agrandir

La ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould.

Photo Adrian Wyld, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Les conservateurs ont déposé mardi une motion exhortant la ministre de la Justice à présenter ses excuses pour une activité de financement qui s'est tenue dans un cabinet d'avocats torontois.

Les députés de l'opposition, qui talonnent Jody Wilson-Raybould depuis un bon moment en Chambre, n'ont vraisemblablement pas l'intention de laisser cette histoire tomber dans l'oubli.

La ministre de la Justice était l'invitée d'honneur d'une soirée privée de financement libéral à 500 $ le couvert organisée récemment par un cabinet d'avocats de Bay Street.

La motion présentée mardi matin par le Parti conservateur réclame aussi que les fonds amassés lors de cet événement soient remboursés.

On y cite en exemple l'ex-ministre conservatrice Shelly Glover, qui avait fini par refuser, en 2014, des contributions amassées lors d'un événement-bénéfice après avoir été critiquée par les libéraux.

Depuis que l'affaire a été rendue publique, Mme Wilson-Raybould a plaidé qu'elle avait accepté d'y prendre part à titre de députée et assuré qu'elle prenait ses responsabilités en matière d'éthique très au sérieux.

Le registre des lobbyistes du gouvernement fédéral indique qu'au moins un avocat de ce cabinet s'est inscrit pour intercéder auprès de la ministre pour les questions de lois et règlements sur les entreprises et les fonds communs de placement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer