Eve Adams au PLC: de l'opportunisme, clament les conservateurs

Eve Adams et Justin Trudeau... (PHOTO CHRIS WATTIE, REUTERS)

Agrandir

Eve Adams et Justin Trudeau

PHOTO CHRIS WATTIE, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(OTTAWA) Le Parti libéral du Canada a fait d'une pierre deux coups, hier, en attitrant dans ses rangs la députée conservatrice Eve Adams et son conjoint, Dimitri Soudas, collaborateur de longue date de Stephen Harper.

Mme Adams siégera désormais avec les troupes de Justin Trudeau aux Communes et compte être candidate du PLC dans une circonscription des environs de Toronto aux prochaines élections.

Le Parti libéral a confirmé que Dimitri Soudas prêtera main-forte à la nouvelle députée libérale en campagne, mais qu'il n'aura pas de rôle officiel au sein du PLC. M. Soudas a été attaché de presse puis directeur des communications de Stephen Harper pendant près de 10 ans, jusqu'à 2011.

Gerald Butts, conseiller très influent de M. Trudeau, a écrit sur Twitter que «le rôle de @D_Soudas avec le PLC est de poser des pancartes pour la campagne de @MPEveAdams. C'est tout». M. Soudas a fait suivre ce message pour le partager avec ses abonnés.

Cette nouvelle a causé une surprise de taille à Ottawa hier, même si le couple était à couteaux tirés avec le Parti conservateur depuis plusieurs mois. Une querelle au sujet de l'investiture conservatrice dans une circonscription ontarienne a mené au départ forcé de M. Soudas de son poste de directeur du Parti conservateur et au retrait de la course de Mme Adams.

La députée a nié que l'incident ait été à l'origine de sa décision, disant plutôt que c'était à cause de la politique de «division» que pratiquait Stephen Harper. «Mes valeurs ne sont tout simplement pas alignées avec celles de cette équipe», a-t-elle déclaré.

Les conservateurs ont accusé leur ancienne collègue de pur opportunisme.

Quant à Stephen Harper, il n'a pas voulu dire s'il s'était senti trahi en apprenant que Dimitri Soudas pourrait faire campagne auprès des libéraux lors des prochaines élections. M. Soudas a déjà décrit le premier ministre comme une véritable «figure paternelle» pour lui.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer