Sécurité des cyclistes: un projet de loi rejeté

Le coroner qui a enquêté sur la mort... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le coroner qui a enquêté sur la mort de Mathilde Blais, cette cycliste montréalaise happée par un camion à la fin avril, avait conclu qu'il s'agissait d'un décès «évitable».

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Ottawa

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) dénonce l'«indifférence» des conservateurs face à la sécurité des cyclistes dans la foulée du rejet d'un projet de loi d'initiative parlementaire.

Le porte-parole néo-démocrate en matière de transport, Hoang Mai, souhaitait qu'Ottawa légifère pour faire en sorte que les véhicules lourds aient l'obligation de se munir de protections latérales.

Le projet de loi C-603 a été défait en Chambre. Seuls deux élus du Parti conservateur se sont levés de leur banquette pour voter en sa faveur.

Le député de Brossard-La Prairie a déclaré que l'«indifférence des conservateurs à ce sujet est désolante pour les victimes et les familles des victimes».

Selon lui, il n'y a aucune raison «de ne pas adopter cette mesure peu coûteuse et dont l'efficacité a été prouvée dans de nombreuses études».

Le ministère des Transports avait laissé entendre en octobre qu'il devrait revenir aux provinces et aux territoires de légiférer dans ce dossier.

Le coroner qui a enquêté sur la mort de Mathilde Blais, cette cycliste montréalaise happée par un camion à la fin avril, avait conclu qu'il s'agissait d'un décès «évitable».

Paul G. Dionne a écrit dans son rapport que si le véhicule avait été muni d'une jupe latérale, Mme Blais ne se serait peut-être pas retrouvée sous ses roues.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer