Course au Bloc: Bernard Landry appuie Mario Beaulieu

Mario Beaulieu... (Photo Olivier Jean, Archives La Presse)

Agrandir

Mario Beaulieu

Photo Olivier Jean, Archives La Presse

Un soutien de taille pour l'aspirant chef du Bloc québécois Mario Beaulieu: l'ancien premier ministre Bernard Landry a appuyé sa candidature, lundi.

À deux jours du scrutin téléphonique pour couronner le successeur de Daniel Paillé, M. Beaulieu a dévoilé une ribambelle d'appuis. Outre M. Landry, l'ex-député Pierre Curzi, la militante anti-islamiste Djemila Benhabib et la comédienne Lucie Laurier se sont ralliés à sa campagne.

«Ça démontre que beaucoup de gens sont enthousiastes à l'idée d'amener l'indépendance à l'avant-plan», a indiqué M. Beaulieu en entrevue.

M. Beaulieu, ex-président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, s'est invité à la dernière minute dans la course à la direction du Bloc. Il souhaite que le parti adopte une stratégie plus «offensive» pour faire la promotion de l'indépendance, que ses députés fassent mieux valoir ses avantages. Son rival, le député André Bellavance, propose d'élargir la clientèle du parti et de tendre la main aux électeurs fédéralistes. C'est pour lui la meilleure stratégie pour atteindre l'indépendance. M. Bellavance est appuyé par les trois autres députés du Bloc à la Chambre des communes et par plusieurs présidents d'associations locales. En entrevue, il s'est montré confiant à deux jours du début du vote.

Les membres du Bloc participeront dès demain au scrutin téléphonique qui mènera au couronnement du nouveau chef.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer