La Ville de Montréal compte acheter le site des soeurs de l'Hôtel-Dieu

Le site patrimonial des religieuses hospitalières de l'Hôtel-Dieu... (PHOTO FOURNIE PAR LA VILLE DE MONTRÉAL)

Agrandir

Le site patrimonial des religieuses hospitalières de l'Hôtel-Dieu

PHOTO FOURNIE PAR LA VILLE DE MONTRÉAL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le magnifique site patrimonial des religieuses hospitalières de l'Hôtel-Dieu est dans la mire de la Ville de Montréal, qui compte acheter le site d'ici six mois, notamment pour y construire des logements sociaux sur la partie du terrain qui sert de stationnement.

À l'aube du 375e anniversaire de Montréal, le maire Denis Coderre propose de transformer la maison-mère en centre d'archives religieuses. M. Coderre a refusé d'indiquer le montant de l'offre de la Ville, car il ferait toujours l'objet de négociations. La vente de la propriété devra par ailleurs obtenir une autorisation pontificale. .

Situé à l'angle de l'avenue des Pins Ouest et de l'avenue du Parc, le site comprend une chapelle, la maison-mère, un jardin et un verger. Le destin de l'Hôtel-Dieu, qui doit bientôt déménager dans le nouveau CHUM, est toujours inconnu.

Arrivées en 1659 pour soigner les patients de l'hôpital fondé par Jeanne Mance en 1642, les soeurs religieuses hospitalières de Saint-Joseph, ne sont plus que 60 aujourd'hui. La doyenne a 101 ans. Une fois la vente conclue, elles déménageront dans un autre bâtiment du site : le pavillon Masson, qui servait anciennement de centre de recherche pour le CHUM.

La crypte de la chapelle, qui contient les restes de la cofondatrice de Montréal, Jeanne Mance, restera la propriété de la congrégation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer