SRB-Pie-IX: le projet va de l'avant

Retardée d'année en année depuis 2009, la construction d'un système rapide par... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Retardée d'année en année depuis 2009, la construction d'un système rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX ira finalement de l'avant. La Ville de Montréal a annoncé en quelque sorte son coup d'envoi hier en accordant un contrat de 10,7 millions à la firme américaine AECOM afin qu'elle réalise les plans et devis dans le but d'en entamer la construction à l'automne 2018.

En 2009, l'ancien maire de Montréal, Gérald Tremblay, avait annoncé que le boulevard Pie-IX serait doté d'une voie réservée aux autobus qui serait mise en service en 2013. C'est finalement en 2022 que les usagers du transport en commun de l'est de Montréal pourront monter à bord des premiers autobus.

Le projet de SRB présenté hier aux élus de Montréal prévoit la construction de 11 kilomètres de voies bidirectionnelles réservées au centre du boulevard Pie-XI entre le boulevard Saint-Martin et l'avenue Pierre-De-Coubertin. Il comptera 17 stations, 15 à Montréal et deux à Laval. Le contrat accordé hier touche uniquement la conception du tronçon montréalais.

Le projet, qui est réalisé en partenariat avec l'Agence métropolitaine de transports (AMT), est censé hausser le nombre de déplacements sur cette artère de 40 000 à 70 000 par jour. Si la ligne bleue du métro devait être prolongée, on prévoit que la station de SRB à l'angle de la rue Jean-Talon pourrait être raccordée à la station de métro qui y serait construite.

Le mandat accordé à AECOM prévoit que 87 000 heures de travail seront nécessaires pour achever les plans et devis. Le contrat prévoit aussi 12 000 heures d'accompagnement durant la construction, mais cette option devra être approuvée par le gouvernement du Québec.

Au total, la contribution de la Ville de Montréal pour l'ensemble de ce projet ne pourra excéder 100 millions. La contribution de l'AMT se chiffre à 292 millions (305 millions avec l'achat des autobus supplémentaires).

Depuis 2014, la Ville de Montréal a investi plusieurs millions en travaux préparatoires, notamment pour reconstruire des conduites d'eau vieillissantes sous la chaussée.

Des soirées d'information avec le grand public sont prévues ce printemps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer