Importante rupture de canalisation sur l'avenue du Parc

Une rupture de canalisation survenue avenue du Parc, à Montréal, a... (Photo Sarah Mongeau-Birkett, archives La Presse)

Agrandir

Photo Sarah Mongeau-Birkett, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une rupture de canalisation survenue avenue du Parc, à Montréal, a considérablement alourdi la circulation dans un secteur qui avait pourtant fait l'objet d'importants travaux du réseau de distribution d'eau, il y a à peine trois ans.

L'incident est survenu à l'heure du midi, avenue du Parc, un peu au sud de la rue Saint-Viateur. La rupture a été provoquée par l'apparition d'une fente dans une vanne qui sert habituellement à contrôler le débit de l'eau.

Pour trouver la fuite, l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal a dû creuser un trou qui couvrait trois voies, ce qui a limité la circulation à une seule voie (vers le nord) une importante partie de la journée, tant pour les automobilistes et les autobus de la STM. Le gros des véhicules ayant été détourné dans des rues parallèles, la circulation était considérablement alourdie dans le secteur.

«Il n'y a pas eu de travaux de réfection sur ces conduites depuis des temps immémoriaux.»

Geneviève Dubé
porte-parole de la Ville de Montréal

L'arrondissement prévoit avoir terminé la réparation en fin de soirée. La rupture de cette canalisation secondaire était toutefois jugée complexe puisque la fuite est survenue tout près d'une conduite principale. La rupture de la vanne a aussi forcé l'arrondissement du Plateau à couper l'eau dans un plus grand quadrilatère.

Récents longs travaux

Cette rupture a réveillé de bien mauvais souvenirs chez les commerçants du secteur qui avaient difficilement supporté l'imposant chantier qui devait justement refaire les canalisations du secteur. Plusieurs commerces avaient vu leur chiffre d'affaires chuter et certains avaient même fermé en raison des travaux qui s'étaient éternisés de 2010 à 2012.

Voilà, la conduite qui a cédé ce midi n'a pas été refaite lors de ces travaux. « Il n'y a pas eu de travaux de réfection sur ces conduites depuis des temps immémoriaux », a indiqué Geneviève Dubé, porte-parole de Montréal. Seule la conduite principale avait été réhabilitée.

Rappelons que c'est Louisbourg SBC, qui appartenait à l'époque à l'entrepreneur Tony Accurso, qui a effectué les travaux d'aqueduc dans ce secteur. À l'automne 2010, il avait décroché un contrat de 3 millions pour refaire la conduite principale sous l'avenue du Parc, entre les rues Bernard et Laurier. Puis en juin 2011, Louisbourg avait obtenu le mandat de refaire celles entre les rues Laurier et Mont-Royal, un contrat de 11 millions. Ce dernier contrat fait d'ailleurs l'objet d'un litige judiciaire entre l'entreprise Hexagone (qui a récupéré les actifs de Louisbourg) et la Ville de Montréal. L'entreprise réclame 2,3 millions en frais additionnels pour ce chantier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer