Pistes cyclables: la moitié du réseau devrait être déblayée

Les arrondissements comptent déblayer 260 km des 559... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les arrondissements comptent déblayer 260 km des 559 km des voies cyclables de la ville.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Près de la moitié des pistes cyclables de Montréal devraient être déneigées cet hiver. Les arrondissements se sont engagés à déblayer 260 km des 559 km de voies cyclables de la métropole, mais il reste à voir si sept d'entre eux le feront vraiment.

«Été comme hiver, de plus en plus de Montréalais enfourchent le vélo comme moyen de transport», indique Aref Salem, élu responsable des transports. Un comptage effectué devant la Grande Bibliothèque en février 2012 a recensé 6700 cyclistes, contre 4500 deux ans plus tôt, soit une hausse de 50%. L'expérience a été menée dans des conditions climatiques comparables pour rendre les données probantes.

Lundi, les élus du conseil municipal seront appelés à entériner la publication d'une carte des voies cyclables accessibles été comme hiver. Parmi les 19 arrondissements, trois ont refusé de participer. Le document soumis aux élus ne mentionne pas lesquels, mais la carte permet de constater qu'aucune piste ne sera déneigée dans Anjou et LaSalle.

Il reste maintenant à voir si le déneigement sera uniforme dans les 16 arrondissements ayant accepté de participer. Sept d'entre eux n'ont pas répondu aux demandes de la Ville. Montréal a donc considéré qu'ils acceptaient de déneiger leurs voies cyclables. Encore une fois, le document soumis aux élus ne mentionne pas lesquels.

Une «préoccupation»

Les 260 km de voies cyclables qui doivent être déneigés en théorie représentent quatre fois plus que ce que la Ville avait prévu en 2008 dans son Plan de transport. «Le déneigement des voies cyclables fait maintenant partie des préoccupations de la Ville, qui visent à offrir des conditions optimales à tous les utilisateurs de la route et des trottoirs», précise le document soumis aux élus. La Ville rappelle que le «Code de la sécurité routière autorise les déplacements à vélo dans toutes les rues sans aucune mention quant aux dates où il est permis de le faire».

La Ville estime que la décision de déneiger les pistes cyclables aura des «impacts mineurs sur le budget global des opérations hivernales», sans les chiffrer.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer