Des milliers de personnes fument un joint sur le Mont-Royal

Partager

Des milliers de personnes se sont réunies cet après-midi devant la statue de George-Étienne Cartier, au pied du Mont-Royal, pour fumer un joint et réclamer du même fait la décriminalisation de la marijuana.

L'événement, qui est célébré la même journée dans plusieurs villes du monde, est connu des amateurs comme étant le 4-20 (dit en anglais, le four-twenty), pour le 20e jour du quatrième mois. À 16 h 20 (4:20) cet après-midi, les milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont allumé leur joint en même temps.

«C'est la journée internationale du pot, c'est reconnu partout dans le monde. Je suis pour la décriminalisation. Il y a beaucoup plus de problèmes reliés à l'alcool. Aujourd'hui, les gens font leurs affaires, il n'y a pas de stress», a expliqué Jean Vincent, un participant.

Des tentes ont été installées et plusieurs petits groupes de musiciens ont occupé le parc pendant plus de deux heures. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a toléré l'événement et les policiers sont demeurés discrets, en marge du rassemblement. Aucune arrestation n'a été rapportée.

«Je suis pour la décriminalisation du pot, car lorsque quelque chose devient illégal, ça devient plus dangereux. Si c'était légal, on pourrait le taxer et mieux le contrôler. Ça serait bien, car il y a encore beaucoup de crime entre les personnes qui font de la revente», a expliqué Julia, une étudiante au Collège Dawson.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer