Philippe Couillard en 10 dates

Le nouveau premier ministre du Québec, Philippe Couillard.... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Le nouveau premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Photo André Pichette, La Presse

1973
Le jeune Philippe Couillard est admis à la faculté de médecine de l'Université de Montréal à l'âge de 16 ans. Médecin à 22 ans et neurochirurgien à 28 ans, il est nommé chef du service de neurochirurgie de l'hôpital Saint-Luc à l'âge de 32 ans.

1992

Philippe Couillard part pour l'Arabie saoudite, où il va fonder et diriger un service de neurochirurgie dans un hôpital de Dharhan.

1996

Retour au Québec. Philippe Couillard enseigne la médecine à l'Université de Sherbrooke. Il est aussi directeur du département de chirurgie du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke.

2003

Candidat-vedette du Parti libéral du Québec. Il est élu député dans la circonscription de Mont-Royal. Le premier ministre Jean Charest le nomme ministre de la Santé, fonction qu'il occupera jusqu'en 2008.

2005

Comme ministre de la Santé, il fait adopter la loi interdisant le tabac dans les lieux publics, disposition qui entre en vigueur un an plus tard, en mai 2006.

2006

Philippe Couillard s'oppose à la construction du CHUM à Outremont, scénario privilégié par Jean Charest. Le ministre de la Santé privilégie plutôt le centre-ville pour le grand hôpital de Montréal. En avril 2006, le gouvernement annonce que l'hôpital sera construit au centre-ville en partenariat public-privé. Mais la saga du CHUM est loin d'être terminée...

2006

Les négociations entre Philippe Couillard et les médecins spécialistes sont dans l'impasse. Le gouvernement Charest fait adopter une loi spéciale pour fixer la hausse salariale accordée aux médecins.

2008

Le 25 juin, Philippe Couillard annonce qu'il quitte la vie politique. Deux mois plus tard, il se joint au groupe Persistence Capital Partners, entre autres propriétaire du réseau de cliniques privées Medisys. Les médias révèlent que M. Couillard avait conclu un protocole d'entente avec son futur employeur alors qu'il était encore ministre de la Santé. Le commissaire au lobbyisme conclut cependant que la loi n'a pas été enfreinte.

2010

En juin, il fonde avec Arthur Porter, ami de longue date, la firme Couillard, Porter et associés. En 2013, l'ex-directeur général du CUSM a été accusé de fraude et d'abus de confiance pour avoir accepté des pots-de-vin.

2012

À l'automne, Philippe Couillard annonce son retour à la vie politique. Il sera candidat à la direction du Parti libéral du Québec. Il est élu chef du PLQ en mars 2013.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2512870:box
la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer