Marois milite contre l'indépendance, selon Option nationale

Sol Zanetti, chef d'Option nationale... (Photo Pascal Ratthé, Le Soleil)

Agrandir

Sol Zanetti, chef d'Option nationale

Photo Pascal Ratthé, Le Soleil

Option nationale a appelé le Parti québécois à cesser la «campagne de démobilisation» qu'il mènerait envers la souveraineté du Québec, hier.

«L'électorat se fait chaque jour rappeler par le PQ à quel point le Québec n'est pas mûr pour son indépendance», a dénoncé le chef Sol Zanetti par voie de communiqué. Il dit vouloir «rappeler à l'ordre» Pauline Marois parce que «cette situation doit cesser».

L'ancien parti de Jean-Martin Aussant est farouchement indépendantiste. 

Son chef ne goûte d'ailleurs pas les comparaisons entre un éventuel référendum sur la souveraineté du Québec et «un épouvantail à moineaux» formulées par Pierre Karl Péladeau. 

«La seule façon de faire émerger la confiance des Québécois envers un enjeu tel que l'indépendance de notre nation, c'est d'être clair, convaincu et assumé», a affirmé M. Zanetti.

Option nationale présente des candidats dans 116 circonscriptions du Québec.




la boite:2512870:box
la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer