Liste électorale: Marois demande au DGE d'intervenir

Pauline Marois en conférence de presse à Notre-Dame-du-Portage,... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Pauline Marois en conférence de presse à Notre-Dame-du-Portage, samedi.

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(NOTRE-DAME-DU-PORTAGE) «Inquiète», Pauline Marois demande au Directeur général des élections (DGE) de faire la lumière sur l'inscription prétendument douteuse d'allophones et d'anglophones dans la circonscription montréalaise de Saint-Marie-Saint-Jacques.

Selon Le Devoir, des directeurs de scrutin de Montréal sont préoccupés par «le flot inquiétant et anormal» de personnes, anglophones ou allophones, qui tentent d'avoir le droit de vote. Le président de la Commission de révision de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Mathieu Vandal, a démissionné parce qu'il n'était plus en mesure de garantir la conformité de l'enregistrement de nouveaux électeurs. La date d'arrivée au Québec est difficile à vérifier, tout comme les preuves de résidence, selon les propos de M. Vandal.

«Ça soulève des questions très sérieuses, a réagi Pauline Marois en conférence de presse, samedi. Nous avons demandé au Directeur général des élections de se pencher sur cette question pour en vérifier les bien-fondés. C'est une situation qui m'inquiète aussi.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

la boite:2512870:box

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer