Sondage: le NPD se détache, net recul des conservateurs

Thomas Mulcair... (PHOTO GRAHAM HUGHES, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Thomas Mulcair

PHOTO GRAHAM HUGHES, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Ottawa

Pour la première fois depuis le lancement de la campagne électorale au Canada, un sondage donne jeudi une large avance au Nouveau parti démocratique (NPD) et un recul marqué du Parti conservateur, au pouvoir depuis 2006.

Le NPD de Thomas Mulcair est crédité de 40% des intentions de vote, un niveau qui lui donnerait une majorité absolue à la Chambre des communes, selon le sondage de Forum Research pour le compte du quotidien Toronto Star.

Le parti conservateur du premier ministre sortant, Stephen Harper, majoritaire à la Chambre, chute à 23% des intentions de vote et c'est le Parti libéral (PLC) de Justin Trudeau qui s'installe à la deuxième place avec 30%, selon ce sondage.

Un précédent sondage publié mi-août donnait cette tendance pour les trois partis, mais avec des résultats plus serrés, avec le NPD à 33%, les libéraux à 28% et les conservateurs à 27%.

Selon le président de Forum Research, Lorne Bozinoff, la chute des conservateurs dans les intentions de vote résulterait à la fois des retombées sur l'image du gouvernement du procès du sénateur conservateur Mike Duffy accusé de fraude et corruption, comme des turbulences sur les marchés financiers et du ralentissement de l'économie.

À l'audience de M. Duffy, des témoignages ont laissé penser que le premier ministre pouvait avoir été davantage informé du dossier de malversations que ce qu'il a affirmé.

Sur le plan économique, les mauvaises nouvelles se poursuivent avec notamment une probable officialisation, mardi, d'une récession pour les deux premiers trimestres de l'année; cela pourrait précipiter la défaite du parti conservateur, selon Forum Research.

Les conservateurs «sont aux commandes (...) et en plus ils ont bâti leur campagne sur l'idée qu'ils sont d'excellents gestionnaires», ce qui pourrait se retourner contre eux, estime Lorne Bozinoff.

En Ontario, qui envoie 121 députés sur les 338 que compte la Chambre, le NPD pourrait créer la surprise. Il est crédité de 36% des intentions de vote dans cette province dirigée à l'heure actuelle par un gouvernement libéral. Le sondage donne 33% au Parti libéral et 26% aux conservateurs.

Le sondage a été réalisé les 23 et 24 août auprès de 1440 Canadiens, selon la méthode des quotas avec une marge d'erreur de 3%.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Les plus populaires sur Auto

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

image title
Fermer