Un donateur du PQ candidat conservateur

Manuel Puga, candidat conservateur dans Thérèse-De Blainville.... (PHOTO TIRÉE DE L'INTERNET)

Agrandir

Manuel Puga, candidat conservateur dans Thérèse-De Blainville.

PHOTO TIRÉE DE L'INTERNET

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le candidat conservateur dans Thérèse-De Blainville a contribué à la caisse électorale du Parti québécois (PQ) jusqu'en 2011, versant près de 3000$ en 10 ans à la formation politique souverainiste.

Manuel Puga, un homme d'affaires de la couronne nord, a expliqué au cours d'une brève conversation avec La Presse qu'il ne se souvenait pas de ces dons.

Entre 2002 et 2011, le porte-étendard de Stephen Harper a contribué à six reprises au PQ, selon le registre du Directeur général des élections du Québec, pour un total de 2820$. Il a notamment donné 1000$ en 2005, ainsi que 400$ en 2010 et 400$ en 2011.

Il a aussi versé 750$ au Parti libéral du Québec.

«Je ne me rappelle plus de ça», a-t-il affirmé au bout du fil, avant de dire qu'il avait «du monde autour» de lui et qu'il tenterait de rappeler. Il n'a pas répondu à la question de La Presse concernant son opinion sur la souveraineté du Québec. Au moment de mettre en ligne, M. Puga n'avait pas rappelé La Presse.

Le Parti conservateur du Canada n'a pas semblé bouleversé par les contributions politiques passées de son candidat.

«On constate qu'il y a de plus en plus de Québécois qui se reconnaissent dans nos priorités, qui sont au premier chef l'économie et la sécurité», a expliqué Catherine Loubier, chargée des communications de la formation politique au Québec.

D'origine portugaise, Manuel Puga est propriétaire du Mirage, un hôtel de Blainville. En mars dernier, il a confié au journal Nord Info que plusieurs partis politiques avaient pris contact avec lui dans le passé, «que ce soit au niveau municipal, provincial ou fédéral».

La semaine dernière, les conservateurs ont perdu deux candidats au Québec. Les médias avaient révélé que l'un d'eux avait été reconnu coupable de possession simple de marijuana, alors que l'autre avait diffusé du matériel promotionnel des néo-démocrates de Thomas Mulcair sur son fil Facebook il y a moins d'un an.

- Avec William Leclerc

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Les plus populaires sur Auto

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

image title
Fermer