Une marche de 15km pour un salaire à 15$ l'heure

En plus du salaire minimum à 15$, la... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

En plus du salaire minimum à 15$, la coalition 5-10-15 revendique le droit de connaître son horaire au moins cinq jours à l'avance et le droit d'avoir 10 jours de congé payés en cas de maladie ou pour des responsabilités familiales.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quelques dizaines de personnes ont entamé ce matin une marche dans les rues de Montréal pour réclamer un salaire minimum à 15$ l'heure.

La marche s'est mise en branle peu après 10h à la station de métro Lionel-Groulx, dans le sud-est de Montréal.

Plusieurs groupes de défense des travailleurs y sont représentés.

«Il y a près d'un million de personnes qui travaillent en-deçà de 15$ l'heure. C'est un moment historique pour faire une lutte commune», a souligné Véronique Martineau, du Mouvement autonome et solidaire des sans-emplois.

Le président de la FTQ croit pour sa part qu'il faudra faire de ce sujet un enjeu de la prochaine campagne électorale.

«Les conditions de travail sont toujours au coeur de nos revendications en campagne électorale et le 15$ de l'heure sera une de nos revendications. On va interpeller chacun des candidats de chacun des partis avec cette revendication», dit Daniel Boyer.

La marche devrait gagner en participants au fil des kilomètres, puisqu'elle fera des arrêts sur le chemin pour se terminer au parc Jarry. 

Le salaire minimum au Québec est actuellement fixé à 11,25$.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer