Le MTQ veut reprendre le contrôle du déneigement

Le nombre de routes qui seront dorénavant déneigées... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le nombre de routes qui seront dorénavant déneigées par des employés du ministère des Transports plutôt que par des sous-traitants n'est pas encore déterminé. Le MTQ est en pleine séance de magasinage de chasse-neige.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir reçu un nombre record de plaintes au cours de l'hiver dernier, le ministère des Transports se prépare à reprendre à son compte le déneigement d'un plus grand nombre de routes, plutôt que de les confier à des sous-traitants.

«Il y a une volonté forte du ministre d'augmenter le nombre de contrats réalisés en régie interne, par des employés du Ministère, et non par des sous-traitants. On est en train de poser des gestes en ce sens pour la prochaine saison.

«Ça nécessite l'embauche d'ouvriers. Et le Centre de gestion des équipements roulants est en train de regarder comment acheter de nouveaux équipements», explique Mathieu Gaudreault, attaché de presse du ministre des Transports, Laurent Lessard

Conducteurs de chasse-neige recherchés

Le ministère des Transports a tenu une campagne de recrutement dernièrement pour embaucher une cinquantaine de conducteurs de chasse-neige et de machinerie lourde pour le déneigement des routes.

Du 19 au 28 juin, l'appel de candidatures était affiché sur un immense panneau près de l'autoroute 25, à Laval, à la sortie du pont à péage, ainsi que sur les sites web du gouvernement.

Magasinage de déneigeuses

Le nombre de routes qui seront dorénavant déneigées par des employés du Ministère plutôt que par des sous-traitants n'est pas encore déterminé. Le MTQ est en pleine séance de magasinage de chasse-neige.

«Le nombre et le lieu des routes qui seront rapatriées à l'interne n'ont pas encore été décidés. On est en train d'analyser si on peut acquérir de nouveaux équipements. Ça a un impact direct sur notre décision d'aller en appel d'offres ou pas. On doit aussi s'assurer d'avoir les effectifs nécessaires avant de prendre notre décision», indique Sarah Bensadoun, porte-parole du MTQ.

Pas encore d'appel d'offres pour l'autoroute 13

Aucun appel d'offres n'a encore été lancé pour confier à une entreprise privée le déneigement de l'autoroute 13. Le contrat de l'entreprise Roxboro Excavation a pris fin le 1er juin dernier, après trois ans.

Aucun appel d'offres n'a encore été lancé pour... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Aucun appel d'offres n'a encore été lancé pour confier à une entreprise privée le déneigement de l'autoroute 13.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Le sous-traitant a été vertement critiqué pour ne pas avoir fait son travail adéquatement lors de la forte tempête du 14 mars, alors que des centaines d'automobilistes étaient restés coincés dans leur voiture sur l'autoroute pendant des heures. À l'époque, l'appel d'offres pour le déneigement de la 13 avait été lancé le 2 juin 2014.

Extrait du rapport du consultant florent gagné sur les conséquences de la tempête du 14 mars :

«Un fait demeure : les véhicules se sont d'abord immobilisés en raison de l'état de la chaussée, dont l'entretien revient à Roxboro, ce qui soulève des interrogations.»

À cause du changement de quart de travail et de la circulation ralentie, il n'y a pas eu de déneigement entre 16h et 21h.

«On peut se questionner sur la longueur de ce délai qui demeure surprenant, malgré les conditions routières difficiles. L'entrepreneur, voyant son convoi de déneigement paralysé, aurait-il dû prévoir une solution de rechange, tout au moins pour dégager les bretelles qui présentent une configuration problématique? [...] À titre de comparaison, les camions de déneigement du MTQ qui entretiennent d'autres sections du réseau de la grande région de Montréal ont procédé à l'épandage d'abrasifs en continu après 16 h, en échelonnant les changements de quarts. »

3000 $ : Pénalité imposée à Roxboro Excavation par le MTQ pour «défaut d'exécution en regard du matériel et de l'équipement minimal requis», à la suite de la tempête de mars.

Enquête administrative pas encore terminée

D'autres sanctions pourraient s'ajouter plus tard. Roxboro Excavation a reçu cette semaine son évaluation de rendement, réalisée par le MTQ, une procédure standard à la fin d'un contrat. Il a été impossible d'en prendre connaissance.

Le président de l'entreprise, Yvon Théorêt, n'a pas donné suite à notre demande d'entrevue. Une enquête administrative, demandée à la suite du cafouillage de mars, est toujours en cours.

***

Record de plaintes liées à l'entretien hivernal au ministère des Transports 

Malgré une demande en vertu de la loi d'accès à l'information, il a été impossible de savoir si les routes entretenues par des entreprises privées faisaient l'objet de plus de plaintes que celles qui ont été entretenues par des employés du MTQ.

2016-2017 : 2084

2015-2016 : 1447

2014-2015 : 1839

2013-2014 : 1879

2012-2013 : 1227

2011-2012 : 1075

2010-2011 : 1005

2009-2010 : 697

2008-2009 : 1203

2007-2008 : 1439




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer